Test : Motorola Moto G

Le par  |  3 commentaire(s)

Le Motorola est packagé dans une petite boîte blanche très dépouillée.

Dans celle-ci logent :

  • le Moto G
  • un chargeur estampillé du "M" de Motorola
  • un câble USB vers micro USB
  • des écouteurs audio intra-auriculaires avec télécommande filaire

La première impression est celle d'un petit smartphone. Il est certes très compact grâce à son écran de 4.5 pouces. Cette diagonale est assez proche de celle de l'écran du Nexus 4 (lire notre test complet).

Son revêtement plastique mat pour la coque arrière l'empêche de glisser une fois en main.

Moto_G_2 Moto_G_6  

Les matériaux ne sont certes pas les plus luxueux qui soient mais ils ne donnent pas une impression de smartphone cheap. D'autant plus que la finition est très correcte.

Le Moto G a une allure plutôt dépouillée puisque seul le "M" de la marque signale qu'il s'agit d'un smartphone Motorola. 

Un design plutôt banal sauvé par la possibilité d'opter pour une autre coque à 15€. Plusieurs couleurs sont proposées.

L'arrière du smartphone est donc amovible même si la batterie, elle, ne l'est pas. Cela permet d'accéder à l'emplacement réservé à la carte microSIM mais on regretta l'absence de port pour carte microSD. Pas de deuxième emplacement pour une seconde carte micro SIM alors que l'Acer Liquid Z5 Duo proposé également à 169€ (moins 20€ offert par Acer jusqu’au 31 mars 2014) offre cette possibilité.

Moto_G_14 Moto_G_13 

Sa compacité lui confère une préhension parfaite (notamment à une main). Il loge également aisément dans une poche.

En revanche, mauvaise surprise pour ce qui est de l'épaisseur (11.6 mm) alors que la moyenne est plutôt à 8 ou 9 mm et du poids (143 g), alors que le Nexus 4 légèrement plus encombrant ne pesait déjà que 139 grammes.

A l'instar des Nexus, le Moto G ne dispose pas de boutons physiques en façade. Une barre noire (avec retour à gauche, accueil au centre et accès aux fonctions ouvertes à droite) viendra donc occuper une partie au pied de l'écran. Le long bouton du volume sonore se trouve sur le flanc gauche du Moto G (légèrement au-dessus du milieu). Au-dessus, on trouve le bouton marche/arrêt (qui permet également de passer en Mode Avion, d'éteindre le son et de passer en mode vibreur). A noter que les boutons physiques laissent un goût de qualité approximative à cause d'un léger jeu. Malgré cela, ils fonctionnent parfaitement mais n'inspirent pas forcément la robustesse. Ils sont par ailleurs trop proéminents et présentent des angles qui pourraient accrocher dans les vêtements.

L’emplacement des boutons physiques est idéal pour une préhension à une main (avec la gauche mais pas avec la main droite). Elle est facilitée par la coque légèrement bombée du téléphone qui s'adapte parfaitement à la paume de la main.

 Moto_G_9 

Au dos, se trouve l'APN principal et un flash LED. A la gauche de l'APN, se situe le haut-parleur du smartphone. Un emplacement dorsal laissait craindre que le son soit étouffé lorsque le Moto G est posé sur une surface plane. Il n'en est rien grâce à la coque bombée du smartphone. Pas de quoi s'emballer tout de même sur les performances de ce haut-parleur qui sature rapidement si vous désirez pousser quelque peu le volume sonore. Rien de rédhibitoire malgré tout.

Moto_G_7 

L’APN principal s’appuie sur un capteur CMOS de 5 MPixels (en façade, il y a un APN de 1.3 MPixels).

Les photos sont correctes mais on note la présence marquée de bruit lorsque la luminosité vient à manquer.

Notons la présence de modes HDR et panorama ainsi que la possibilité de géotagger automatiquement les photos (“marquage géographique”). En revanche, le mode Photosphère est absent de l’application photo.

Ci-dessous, quelques photos prises avec l'APN principal du Moto G.

Photo_prise_avec_Moto_G_d Photo_prise_avec_Moto_G_a  

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1652192
Petite erreur à la première page : " il est associé au processeur graphique Adreno 305, le même GPU que l'on trouve dans le SoC APQ8064 qui équipe le Nexus 4."
Le SoC du Nexus 4 n'a pas un Adreno 305 mais 320
Le #1653572
Contrairement à ce qui est indiqué dans le test, il est bien OTG, avec une application comme nexus media importer, ça fonctionne très bien.
Le #1654462
@doubleV , il est effectivement compatible OTG. C'est corrigé. Merci.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]