Test : Nintendo New 3DS

Le par  |  0 commentaire(s)

Comme nous l’avons vu, l’encombrement de la New 3DS augmente légèrement. Elle plus large et plus longue mais conserve quasiment la même épaisseur une fois fermée.

Nintendo a également revu à la hausse la qualité des plastiques qui avaient atteint un plus bas avec la 2DS. Ils sont moins rugueux mais marquent plus les traces de doigt en contrepartie. On reste tout de même en deçà de la finition du premier modèle de 3DS avec ses couleurs brillantes (mais qui marquaient toutefois encore plus les traces de doigt).

Sur le flanc gauche de la console, on retrouve le stick analogique (dédié aux mouvements des personnages principalement) et la croix directionnelle.

En revanche, seul le bouton Home subsiste sous l’écran inférieur. Les boutons « start » et « select » se retrouvent sur le flanc droit inférieur par rapport à l’écran tactile. Le microphone reste quasiment à la même place sous l’écran inférieur. Cela ne change pas grand-chose dans la pratique.

Au bon souvenir de la SNES (Super NES ou Super Famicon au Japon), la New 3DS hérite des couleurs emblématiques des boutons de son contrôleur (pour les touches A, B, X et Y). Cela vient égayer la façade de la console sans changer quoi que soit dans la pratique bien entendu. Le changement, on le trouve plutôt du côté des gâchettes avec deux nouvelles (ZL et ZR) qui s’ajoutent aux gâchettes L et F.

Nintendo_New_3DS_rEt surtout, le tant attendu stick analogique droit baptisé « C » (pour « Camera ») fait son apparition sur la console portable de Nintendo. Rappelons qu’on pouvait déjà le greffer à l’ancien modèle à l’aide d’un encombrant et peu esthétique périphérique baptisé « Circle Pad Pro ». Des jeux exploitaient donc déjà (en option) ce stick. C’est le cas de Resident Evil : Revelations, d’ailleurs vendu en pack avec cet accessoire. Monster Hunter 4 Ultimate sorti simultanément avec la New 3DS exploite également le stick C pour le contrôle de la caméra.

Nintendo_New_3DS_qAutant le dire, c’est l’une des grandes améliorations de cette New 3DS, l’absence du stick droit se faisant auparavant ressentir cruellement dans le gameplay de nombreux jeux.

Un jeu tel qu’Ironfall Invasion, un TPS, l’exploite à merveille. Reste que dans la pratique, il aurait gagné à être plus gros. Il est en effet trop petit et fait plus penser au trackpad des premiers laptops Thinkpad qu'à un stick analogique. Pour les mouvements de caméra, il est suffisamment précis. Mais quand il faut plus de précision (utilisation en mode visée dans le jeu précité), on ressent un manque de précision. 

On ne dénombre pas moins de 17 boutons sur la New 3DS (contre 18 sur le contrôleur DualShock 4 de la Sony PS4). Il y a bien sûr des boutons dédiés à des réglages (volume, intensité de la 3D…). Mais, avec ses deux nouvelles gâchettes et son stick analogique supplémentaire, la New 3DS s’écarte ostensiblement de l’univers casual des smartphones. On est en présence d’une véritable machine pensée et faite pour le jeu.

Un jeu tel que The Legend of Zelda : Majora’s Mask démontre bien qu’il s’agit d’une expérience de jeu vidéo complète et profonde (Majora’s Mask est d’ailleurs un remake d’un jeu sorti sur une console de salon, la Nintendo 64).

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]