Test Ninja Blade

Le par  |  0 commentaire(s)

On termine avec les sabres courts pouvant se transformer en arme à distance, ils déclenchent des coups très rapides et peuvent par la même occasion tuer des opposants volants. Ils ont aussi un rôle de support logistique et agissent comme un grappin d’appoint. Ces armes nous pouvons les améliorer moyennant finances.

Les orbes rouges que l’on récupère à la mort des ennemis font office de monnaie d’échange. En améliorant une arme, on augmente son pouvoir offensif et on débloque en parallèle un nouveau coup en général plus puissant. Impossible donc d’accéder à de nouveaux styles de combat et consorts. Comme on peut le voir, les améliorations sont basiques.

Parfois, notre héros sera confronté à des actions extrêmement véloces ou des projectiles invisibles, dans ces cas là il pourra utiliser sa vision ninja pour faciliter la tâche du joueur. Les enchaînements sont présents et limités dans leur nombre, cela favorise en quelque sorte le bourrinage qui fonctionne dans la grande majorité des cas.

Ninja Blade - Image 1 Ninja Blade - Image 12

Les interactions les plus importantes du jeu s’effectuent au travers de QTE, qu’il s’agisse d’éviter un danger, de bouger une grue ou encore de surfer sur un missile, ces moments interactifs impliquent directement le joueur et lui évite d’être passif. En cas d’échec, le jeu revient immédiatement sur l’erreur, inutile donc de s’énerver.

Extrêmement nombreuses, ces QTE donnent naissance à des cinématiques qui dépassent l’entendement, à des actions surréalistes comme l’arrêt d’un avion civil à mains nues ou l’anéantissement d’une araignée géante. Grâce à elles on ressent la toute puissance de Ken et le joli travail effectué sur la mise en scène abusive quoique divertissante.

Les phases de chute libre ou de rail-shooting ont un déroulement linéaire, elles servent principalement à diversifier le tout. Ninja Blade se compose de neuf niveaux scriptés à souhait, ils peuvent se finir en sept-huit heures. On regrette l’impossibilité de sauvegarder en cours de partie, il est impératif de finir un niveau sous peine de devoir tout recommencer.

Ninja Blade - Image 7 Ninja Blade - Image 3

Dans le même style
  • Test Ninja Gaiden 3 Razor's Edge
    La Team Ninja revoit sa copie particulièrement indigeste de Ninja Gaiden 3 en proposant une version « Razor's Edge » qui a pris bonne note des retours des joueurs, de sorte à retrouver l'essence de la série : le gameplay exigeant ...
  • Test Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2
    Très attendu par les amateurs du célèbre shônen, Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 utilise à nouveau la recette du très honorable premier épisode sorti en 2008. Cependant, CyberConnect2 s'est engagé à gommer certains ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]