Test No Man's Sky

Le par  |  14 commentaire(s)

Vous l’aurez compris, les bonnes idées de No Man’s Sky ne découlent pas sur un résultat toujours homogène. Malgré l’aspect répétitif et parfois creux de la progression de planète en planète et d’univers en univers, il est toujours intéressant de chercher de nouveaux décors, des environnements différents. Avec un peu de chance, il est possible de trouver des planètes très riches en faune et en flore, assurant de superbes panoramas. Les plus curieux pourront scanner tous les éléments et, ainsi, gagner un peu de crédits. D’autres iront à la recherche de créatures extraterrestres avec qui converser, voire marchander. Ces aliens disposent de leur propre dialecte et nécessite l’apprentissage de leur langue pour bien les comprendre. Pour cela, il sera possible de trouver des stèles qui nous dévoilent des mots de leur dictionnaire. La tâche est relativement longue, mais permet souvent de livrer les bonnes réponses ou d'effectuer les bonnes actions lors de leur rencontre.

L’aspect survie est bien présent, puisque chaque équipement que vous utilisez nécessite d’être constamment rechargé : les turbos et propulseurs de notre vaisseau, le carburant, notre combinaison de survie, le bouclier ou encore le multi-outil. De ce fait, tout pousse à jouer l’apprenti Minecraft, en récoltant les différentes ressources présentes dans le jeu : fer, plutonium, or, aluminium, carbone, tout est utile au fil de la progression. En effet, nous pourrons découvrir des recettes tout au long du jeu, permettant d’améliorer notre équipement et notre vaisseau. Un certain nombre de ressources seront nécessaires et il conviendra de traîner nos bottes un peu partout sur les planètes pour trouver et récolter ce qui est demandé. L’inventaire n’est pas illimité, bien au contraire, puisque des cases bien précises pourront stocker équipements et matières récoltées, à diviser entre la capacité de la combinaison et celle du vaisseau. De base, le stockage sera réduit, mais il sera possible d’améliorer la capacité de la combinaison via des terminaux dédiés à cet usant ( et coûtant de plus en plus de crédits ), tandis qu’il conviendra de trouver une nouvelle épave de vaisseau ou de troquer avec un autre pilote extraterrestre ( que l’on peut notamment trouver sur les bases spatiales ) pour gagner des slots en sus.

No Man Sky - 5 No Man Sky - 6

Dans tous les cas, tout est une question de crédits. Pour faire grimper notre « compte en banque », toutes les solutions sont bonnes à prendre, mais il s’agira souvent de récolter des ressources et des les vendre aux comptoirs commerçants ou à d’autres voyageurs gérés par l’IA. La dimension commerce est plutôt bien bâtie, puisque les prix évoluent selon les lieux, permettant parfois de faire de jolis bénéfices. Dans tous les cas, certaines ressources telles que l’éméril seront salvatrices pour récolter un maximum de crédits sans y passer un temps fou. Au bout de plusieurs heures de jeu et quelques bribes scénaristiques découvertes au fil des sauts dans l’espace et au moyen de plusieurs lignes de textes, l’objectif réel du jeu se dessine : améliorer sans cesse nos équipements en récoltant et revendant le fruit de notre dur labeur. Dans les grandes lignes et outre l’exploration contemplative des premiers instants, No Man’s Sky nous incite rapidement à travailler à la chaîne pour avoir ce que l’on souhaite.

Ce constat est finalement assez dommage, d’autant plus qu’il est rébarbatif. Cela découle d’un manque de diversité et de profondeur en termes de progression et ce, malgré un système procédural initialement bien pensé mais finalement assez limité par des schémas de planètes qui se ressemblent toujours dans leur fond ( types de bâtiments identiques, ressources similaires, faune et flore qui ne varie qu'assez peu ). De ce fait, une forme de lassitude débarque et nous déçoit irrémédiablement, surtout après de fortes impressions en début de partie. Et ce n’est malheureusement pas avec les déplacements dans l’espace et à bord de notre vaisseau que le fun reviendra. Il sera plutôt question de se déplacer rapidement d’une planète à l’autre, en évitant tout combat avec des pirates. Ces derniers nous pourchasseront de temps à autres et après avoir effectué échangé quelques phases de dogfight mous et pénibles en matière de réactivité, nous préférerons les éviter comme la peste.

No Man Sky - 7 No Man Sky - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1918805
Intéressant ce test ... J'ai tout lu
Le #1918810
7/10 alors que la conclusion semble être que le jeu est un essai ambitieux qui n'a pas abouti et qui en fin de compte ressemble exactement à ce que l'on craignait au départ...
Le #1918821
Vous avez pris en compte le dernier patch qui corrige de nombreux soucis d'optimisation ?
Le #1918829
markus a écrit :

Vous avez pris en compte le dernier patch qui corrige de nombreux soucis d'optimisation ?


Tout à fait, même avec le dernier patch en date, il subsiste pas mal de petites erreurs d'optimisation. Toutefois, il est clair qu'entre la 1.03 et la 1.05, pas mal d'ajustements ont été faits.
Le #1918830
Sympa ce test, mais bon, ça confirme ce que j'ai lu ici et là, une fois l'effet de découverte passé, ça devient vite redondant quoi
Le #1918834
C'est un jeu d'exploration aussi, la redondance devrait pas être un défaut.


Le #1918835
De l'exploration pure, une D.A très SF rétro, des langues alien à apprendre, un dépaysement à chaque planète... J'adore ce jeu !
Il est répétitif et mal optimisé, je ne peux pas dire le contraire. Mais quel coup de frais dans le monde du jeu vidéo, où tout devient calibré et peu original !
Le #1918841
markus a écrit :

Vous avez pris en compte le dernier patch qui corrige de nombreux soucis d'optimisation ?
Fabien H.




@Fabien H. : Ok merci pour l'info
Le #1918906
Le #1918907
paradigme a écrit :

C'est un jeu d'exploration aussi, la redondance devrait pas être un défaut.


Cite moi un vrai jeu d'aventure/exploration redondant mais intéressant. :-)

Franchement y'a que les acharnés qui trouvent ces jeux intéressant même au bout de 10h à faire la même chose (faut bien que y'ai des gens pour aimer ça).

Mais payer 60€ pour ça ??? Etant donné que l'aspect espace/vaisseau est ridicule ça revient à un minecraft "moderne" c'est tout. Sauf que minecraft est vendu 20€ et a des mods par tonnes...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]