Test No More Heroes

Le par  |  0 commentaire(s)
Si ce type de gameplay se montre assez simple, ce n'est pas pour autant que les combats seront une partie de plaisir. Contre les nombreux adversaires placés sur votre chemin, vous n'aurez normalement aucun mal à les passer. Vous sentirez même poindre un sentiment de répétitivité à leur égard mais ils ont au moins le mérite de vous faire la main et d'acquérir un peu d'entraînement au vu des fameux combats qui vous attendent.

No More Heroes (38) No More Heroes (39)

Et c'est donc là qu'entrent en jeu les assassins, au nombre de dix, qu'il va falloir tuer un à un pour gravir lentement mais sûrement les échelons jusqu'à la première place. On saluera l'effort des développeurs d'avoir créé dix personnages charismatiques, disposant tous d'un background et d'un univers qui leur est propre. Même si vous ne les croiserez le temps que d'un combat, le jeu introduira une cinématique efficace mais néanmoins courte, vous permettant de découvrir et de sentir les enjeux sous-jacents de ces affrontements pour l'assassin défié. Mais pas question de vous attarder, votre concentration doit être à son paroxysme car ce sont les combats les plus âpres et difficiles que vous vous apprêtez à vivre. Les frêles adversaires que vous avez affrontés jusqu'à présent ne sont rien à côté. Ici, il faudra sortir vos plus beaux combos, analyser la technique de combat de votre adversaire pour mieux parer les coups. Ces instants seront tendus.

No More Heroes (40) No More Heroes (41)

No More Heroes, ce n'est pas qu'un enchaînement de combat, le titre disposant d'un contenu un peu plus étoffé. L'organisation des combats avec les assassins du Top 10 nécessite de réunir à chaque fois une somme d'argent de plus en plus importante. Pour vous faire de l'argent de poche, vous aurez le choix entre les contrats (tuer nombre d'ennemis ou une tête en particulier) et les jobs. Ceux-ci se révèlent assez incongrus, surtout pour notre assassin en herbe qui veut se la jouer mec cool. Tondre la pelouse, ramasser des noix de coco, faire mumuse avec des scorpions seront les tâches ingrates, mais néanmoins lucratives, que vous serez amenés à faire.

No More Heroes (25) No More Heroes (26)

De l'argent, il vous en faudra encore et toujours. Non seulement pour les combats, mais aussi pour votre bien-être personnel. Travis est une victime de la mode et son statut l'oblige à changer de fringues régulièrement. Une boutique est donc de la partie pour alimenter la garde robe du héros. Vous trouverez également de quoi dépenser vos sous dans les salles de muscu (qui vous serviront à améliorer vos techniques de combat), ou dans l'amélioration de votre arme de prédilection. Et une fois de plus, tous les personnages que vous rencontrerez disposeront eux aussi de leur charme particulier.
Vous pourrez aller à leur rencontre en chevauchant votre grosse moto dans les rues de Santa Destroy, graphiquement pauvre.Ce n'est pas ici que vous en prendrez plein les yeux, et si vous êtes en plus fans de GTA, alors vous trouverez No More Heroes très gentil. Vous ne ferez qu'effleurer les piétons, les dégâts sont inexistants et vous pourrez vous vautrer à moto sans que celle-ci ne gagne une seule rayure. Qui plus est, cette grosse cylindrée n'est pas vraiment souple à conduire...


Dans le même style
  • Test No More Heroes 2 : Desperate Struggle
    Je ne sais pas pour vous, mais j'attendais personnellement avec impatience de pouvoir manier de nouveau le Beam Katana, l'arme de prédilection de Travis Touchdown. Vous savez, cet otaku assoiffé de sang qui était parvenu, après de ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]