Test Opera 10 : navigateur web et suite internet

Le par  |  4 commentaire(s)

Opera Mail amélioré et Intégration Web
Les internautes qui ont connu Netscape Communicator ne seront pas surpris de retrouver dans Opera un client e-mail inclus. Celui-ci est très satisfaisant et bénéficie de toutes les fonctions modernes. On retrouve un carnet de contacts, un correcteur orthographique incorporé, un filtre anti-spam, un gestionnaire de flux RSS, un gestionnaire de pièces jointes (très ingénieux), un mémento, un gestionnaire de groupes de discussions (Usenet)…

Si vous ne souhaitez pas exploiter le client de messagerie électronique intégré, cela n'est pas un souci. Opera ne vous impose pas son client Opera Mail. Il suffit de cliquer sur les adresses emails d'une page ou sur l'option Envoyer par e-mail disponible dans Opera pour ouvrir la page de rédaction de votre client par défaut. Ceci est également valable pour le lecteur de flux RSS/Atom.

 

opera011   opera012

 


Client IRC et Client BitTorrent

Même si de plus en plus de sites Web intègrent des clients Java pour le t'chat, les utilisateurs avancés qui souhaitent disposer d'un outil plus souple peuvent opter pour le client IRC plus évolué inclus dans la suite Opera. Les commandes standards IRC sont supportées (/join, /whois, /part, /nick, /msg), les smileys, vous pouvez créer votre propre salon et bien entendu en être l'opérateur…

Les habitués du P2P et du protocole BitTorrent sont accoutumés à leurs propres clients (µtorrent, Transmission, Vuze…). Si vous êtes un occasionnel, alors peut-être que vous vous laisserez séduire par le client inclus. Il dispose de l'essentiel avec le choix et test du port de connexions entrantes, le dossier de téléchargement, la vitesse d'envoi et de réception.

 

opera013   opera014

 


Sécurité : Protection contre la fraude, VE et Mise à jour automatique

En matière de sécurité, Opera n'est pas le moins pourvu. Le navigateur supporte les normes Secure Socket Layer (SSL) version 3 et TLS, et le chiffrement en 256-bits, soit le plus haut niveau disponible sur n'importe quel navigateur Web. On citera également la suppression des informations privées, gestion précise des cookies, la validité du certificat numérique qui s'affiche dans la Barre de sécurité, la protection anti-fraude (anti-phishing).

Opera prend également en charge les certificats de validation étendue (VE). Les sites Web sécurisés bénéficient donc d'une fiabilité supérieure. Comme tous les navigateurs modernes, la mise à jour vers la dernière version plus sécurisée est automatique. En vous rendant dans Outils, Préférences, Sécurité, Mise à jour automatique, c'est vous qui activerez, la mise à jour silencieuse et automatique, la notification uniquement, ou conserver le navigateur en l'état.

 

opera015   opera016

 


Évolution d'Opera Dragonfly pour les développeurs Web

La place qu'accorde Opera aux développeurs Web est prépondérante. Avec la dernière mise à jour des outils de développement d'Opera Dragonfly, les développeurs ont la possibilité de modifier le mod, le DOM et de contrôler les en-têtes de sections HTTP. Opera 10, qui obtient le 100 % au test de compatibilité Acid3, autorise plusieurs feuilles de style qui peuvent être individuellement activées ou désactivées, contrairement à la majorité des navigateurs qui n'autorisent eux qu'une seule feuille de style CSS personnalisée. Le navigateur supporte également bon nombre de standards du Web (CSS3, CSS2, HTML 4, XHTML 1, HTTP 1.1, DOM 2, JavaScript, PNG, SVG 1.1 Basic, Unicode et l’algorithme bi-directionnel d’Unicode).

 

opera017   opera018

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #520011
notes du fanboy que je suis:
- la version mini est gratuite, disponible sur les mobiles mais fonctionnant sous java, tandis que la version mobile est payante
- le speed dial peut avoir autant de pages que l'on veut si l'on trifouille le fichier speeddial.ini
- n'oublier ni les mouvements de souris
- ni la navigation vocale et la possibilité de faire lire le contenu par le navigateur (touche v)
- ni la navigation par clavier (shift + flèches), très pratique sur les netbook quand on n'a pas la souris ou la haine du trackpad
- je ne crois pas que la liste de skins soit si réduite que cela, mais peut-être qu'elles sont incompatibles avec la v10
- la rapidité du navigateur sur les configurations modestes (limitées en RAM)
- les vignettes sont également disponibles lors de la sélection d'onglets via shift-tab
- il existe une "communauté opera", très sympa (un espace de blogging, quoi)
- il y a un bloqueur de pub intégré
- par rapport aux plugins, un opera user dira: "cool, ton plugin, moi j'ai ça en natif"
- opera unite devrait apparaître dans une prochaine version...
Le #520031
Attention, l'AcidTest 3 exige que les navigateurs conformes obtiennent 100/100 mais aussi que le résultat affiché à la fin soit pixel pour pixel le même que celui de référence.
En cela, Chrome n'est pas - encore - totalement conforme à l'Acid 3...

Le #520091
Merci pour ce test assez complet

Quelques remarques:
-comme on me le souffle dans l'oreillette, Opera 10 finale n'est dispo que depuis le 01/09/2009 !

-Outre les plates-formes supportées citées dans l'introduction, on pourra ajouter qu'Opera est aussi intégré par défaut à certaines NetTV, boxinternet, cadre photo, baladeurs multimédia, tableau de bord de véhicule ou dossier de siège d'avion.

-Le test Acid 3, outre le rendu au pixel près et les 100 tests DOM, exige _aussi_ une fluidité d'exécution suffisante et est donc sujette à la rapidité d'exécution des scripts. En fonction de la configuration matérielle, les résultats obtenus en cliquant à l'intérieur du "A" de Acid3 devraient montrer que Safari passe complètement le test alors qu'Opera lambine sur un ou deux tests.

-le gain de rapidité de 1.15x sur Sunspider et la lenteur relative par rapport aux navigateurs qui compilent du JS n'est, en général, pas concrètement visible sur du Web réel...

-Le portail de démarrage par défaut n'est pas le Speed Dial mais la page http://portal.opera.com, un genre de netvibes personnalisable pour agréger des contenus et autres données (twitter, facebook, résultats sportifs...)
C'est accessible en cliquant sur le bouton de page d'accueil ou double-cliquant une zone vierge du Speed Dial, justement !
Pour info cette page est l'œuvre de deux développeurs francophones chez Opera (un français et un suisse) aussi c'est dommage de l'oublier sur un site d'info comme GNT

-Je fréquente la Geckozone et personnellement, bien que je manque forcément d'objectivité , je trouve que le travail accompli par la communauté sur opera-fr.com n'est pas ridicule et s'approche tout à fait, dans l'esprit et le partage de ressources/connaissances, de la Geckozone.
Au niveau "communautaire", Opera n'est pas en retrait face à la concurrence et offre tout de même un service généreux en espace et fonctionnalités, pour créer un blog, gérer des groupes d'amis, héberger des albums photos, du fichier (1Go) et les données synchronisées via Link. Ce service héberge de très nombreux forums de support technique. Le site officiel dispose aussi d'une base de connaissance plutôt complète. Le service de support Premium reste aussi disponible, moyennnant finance, pour une assistance personnalisée par mail (plutôt orienté "entreprises").

-Enfin les extensions ne font pas "défaut à Opera". Il en a beaucoup moins besoin que d'autres logiciels moins généreux en sortie d'installeur. Les rois du tuning sauront trouver dans des userjs ou autres petites bricoles de quoi rajouter des fonctionnalités à l'existant.

@+
--
Pierre
Le #551851
Je voudrais ajouter quelque chose par rapport à la personnalisation d'Opéra. Il suffit d'aller dans les options d'apparence et d'aller au dernier onglet "boutons".
De là, il suffit de cliquer n'importe où sur l'interface d'Opera pour déplacer les boutons (TOUS les boutons) ou d'en prendre des nouveaux dans la liste de boutons disponibles dans les options, et de les glisser/déposer là où on veut. Je le trouve personnalisable à l'extrème car on peut vraiment faire ce qu'on veut avec l'interface, enlever des barres d'outils, les déplacer en bas de l'écran ou le coté, réduire le nombres de boutons au minimum ou mettre que les boutons dont on se sert etc..

Personnellement, mon Opera est très minimaliste et le reste des fonctions me sont accessibles par raccourcis souris ou clavier, ce qui me permet d'avoir mes pages Web affichées presque en FullScreen.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]