Test PES 6

Le par  |  2 commentaire(s)
Tiens, c'est étrange, le joueur là, dans son short bleu vous rappelle quelqu'un. Et celui qui vient de vous serrer la main aussi... Arrêtez de vous frotter les yeux, c'est normal, puisque ce sont les vrais joueurs actuellement sur le circuit (du moins à l'époque de cette maudite Coupe du Monde !) Donc, oui le gars en short bleu, c'est bien Ronaldinho, à côté il y a Juninho et celui qui est venu vous voir, et bien, c'est Barthez, aujourd'hui retraité.

Attention, voici venu le premier match qui s'impose avant toute chose : Brésil - France

PES 6 - img 8 PES 6 - img 9

Le match de la vengeance !
Bien sûr, impossible de refaire l'histoire. Le fait que le Brésil se soit fait sortir par la France sur un score ridicule de 1-0 en quart de finale restera écrit partout. Très bien ! Mais petite vengeance personnelle, cette fois, on va la mettre mauvaise aux Français, parce que nous, on est passé à l'entraînement avant !

Petit aparté avant le coup de sifflet :
la grande nouveauté de ce PES est sans conteste l'arrivée de nouvelles licences officielles. Konami a fait un très bon travail de sap pour pouvoir vous proposer une telle palette. Le jeu se voit ainsi plus diversifié au niveau de son contenu et vous propose ainsi un petit lot de nouveautés. Les nouvelles têtes, ça fait toujours du bien.
La base de donnée est elle aussi excellente. Tous les joueurs de la Coupe du Monde sont donc présents (tiens, à qui on va aller donner un coup de boule ') et les transferts dans les clubs sont eux aussi actualisés en fonction du début de saison. Si vous le souhaitez, vous n'aurez donc plus à monter votre équipe vous-même. Il vous suffira de choisir une officielle, comme le Paris-Saint-Germain, par exemple...
On notera aussi la forte présence d'Adidas, alors que PES 6 est lui-même sponsorisé par Reebok. Fair play !
Fin de l'apparté.

 PES 6 - img 12 PES 6 - img 13

C'est donc sous le maillot auriverde que nos joueurs attendent tranquillement dans le couloir. Les larmes et la déception ont laissé la place à l'envie de gagner. Remontés à bloc, les Brésiliens ont des flammes dans les yeux, ça promet !

 PES 6 - img 10 PES 6 - img 11

En entrant sur le terrain, c'est l'hymne de la FIFA qui se fait entendre (mais seulement dans la tête du joueur, elle n'existe pas dans le jeu). Les supporters s'agitent. Pas d'hymnes nationaux non plus, les joueurs sont vite présentés. La pression monte, il faut gagner ce match ! Il faut montrer qu'entre nos mains, les Brésiliens sont les plus forts !

PES 6 - img 14  PES 6 - img 15

Coup de sifflet de Monsieur l'arbitre. Un peu tendu, les auriverde commettent quelques erreurs de tacle. L'arbitre siffle et demande aux joueurs de calmer leur ardeur. Quand soudain ! Roberto Carlos, comme à son habitude, fait une course folle sur son côté, remonte tous les joueurs français, centre sur Adriano. Mais il est marqué par Thuram et le numéro 7 tente une passe du bout du pied vers Ronaldo qui marque !

GOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLLLLLL


Et voilà, 1-0, Barthez n'a rien vu. Ni celui-ci ni les deux prochains d'ailleurs (quel joueur de talent cet Adriano !)

PES 6 - img 16

La France a donc perdu et même si ça ne nous aidera pas à ramener notre Coupe du Monde à la maison, ce match là nous laissera un sentiment de satisfaction.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169996
(les licences officielles sont existantes depuis bien avant, ils ont en juste rajouté encore, comme ils l'ont fait progressivement au fur et à mesure des opus).
Le #169997
Version PC :
- incompatibilité avec manette thrustmaster (l'analogique droit n'a qu'un axe, bas-haut ou gauche-droite mais pas les 2, donc adieu la roulette - voir sur les forums de jeux video-com)
- les attaquants que vous dirigez deviennent des veaux point de vue vitesse comparés aux défenseurs adverses du cpu (ce qui n'est évidement pas le cas dans l'autre sens)
- défenseurs centraux : autant ne pas en avoir, passent leur temps à laisser des brèches en plein centre
- gardiens plongent sur place
- tirs de rugby même quand on effleure le bouton
- contres malheureux avec la balle qui revient souvent aux joueurs du cpu
- souvent les joueurs regardent passer la balle sans bouger
- pratiquement pas d'appels de balles des avants, IA des attaquants en dessous de tout
Bref, c'est la mode de donner des notations faramineuse pour ce jeu mais cela ne les vaut pas, c'est quand même meilleur que FiFA quoique le 07 a de solides arguments. Néanmoins je préfère pes6 à pes5 où on n'avait souvent pas l'impression que les joueurs faisaient ce qu'on leur demandaient de faire, genre passes qui allaient là où on était sur de perdre le ballon... entre autres agaceries
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]