Test Portal

Le par  |  0 commentaire(s)
Ces quelques détails n’entravent rien la performance d’ensemble qui est plus qu’honorable. On retiendra surtout la courte durée de vie s’échelonnant grand maximum entre deux et trois heures de jeu. D’un point de vue personnel, le fait d’avoir fini le jeu en quarante-cinq minutes chrono me pousse à recommencer pour mieux comprendre les mécanismes et améliorer mon temps.

Une fois terminé le jeu, de nouveaux défis sont immédiatement débloqués. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, ces niveaux sont  actuellement basés sur les épreuves préexistantes. L’apport de conditions restrictives est donc l’unique facteur de diversification. Limitées dans le temps et l’espace, ces épreuves s’avèrent bien plus difficiles qu’à l’accoutumée, mais pour les plus férus d’entre nous il sera toujours possible après mûre réflexion de parvenir à la sortie.

Portal   Image 19  Portal   Image 20

Graphiquement parlant, Portal peut paraître un cran en dessous des Crysis et autres Unreal Tournament 3, néanmoins son aspect artistique répond en tout point à l’univers très froid et sobre du jeu. Les salles trop bien organisées et les profondes piscines toxiques suffisent à donner le ton. Cette oppressante propreté, on pourra, il est vrai, la critiquer de façon ouverte mais elle correspond véritablement à l’esprit du jeu jusqu’à même nous permettre de nous imaginer dans un tel cadre qui n’est pas des plus plaisants.

Les textures souvent redondantes se suffisent à elles-mêmes. L’éclairage général joue contre toute attente un important rôle dans la bonne mise en place des éléments importants comme un interrupteur ou un lourd cube.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]