Test Red Faction Armageddon

Le par  |  0 commentaire(s)

Si ce quatrième épisode de Red Faction se déroule en grande partie sous terre, ce n'est pas pour autant que les capacités du moteur physique de la série sont amoindries. Si le GeoMod était clairement bluffant dans Red Faction : Guerrilla, il sera tout aussi impressionnant dans cette nouvelle aventure. S'il ne faudra plus autant compter sur la démolition d'immenses bâtiments et autres tours dans la campagne solo, de nombreux éléments du décor pourront être arrachés pour des dégâts époustouflants. L'aspect étriqué des niveaux ajoutent de ce fait un effet de proximité supplémentaire, agrémenté par les échos sonores assourdissants. À l'aide de votre marteau ou tout simplement de la nanoforge, vous pourrez vous adonner aux joies de la démolition.

Pour rappel, la nanoforge – déjà présente dans le précédent opus – offre deux fonctions : détruire les décors à l'aide d'un choc énergétique, mais également de reconstruire ce que l'on désire à proximité et à distance (via des grenades d'énergie). Cette fonctionnalité à elle seule se présente comme la grosse originalité du titre, influant positivement sur le gameplay. Par exemple, vous pourrez détruire des containers et les remodeler autour de vous afin de s'en servir comme bouclier contre les assauts ennemis. Dans un même temps, le fait de pouvoir faire réapparaître les décors était primordial pour la bonne progression du soft car il suffisait de réduire un escalier en poussière pour se retrouver bloqué. La nanoforge n'ayant pas de limite de reconstruction, autant en user et en abuser.

Red Faction Armageddon - 8 Red Faction Armageddon - 12

Ce pouvoir offre également des utilisations intéressantes en combat. Au fil de votre cheminement, vous pourrez utiliser la capacité de furie (offrant une plus grande puissance de feu sans avoir à recharger pendant quelques secondes), d'onde de choc (similaire à la stase de Dead Space, pour immobiliser momentanément les ennemis) ainsi qu'un bouclier fort utile contre certains ennemis et boss récalcitrants. La portée de ces pouvoirs dépend de votre évolution personnelle. En effet, un arbre d'améliorations est accessible depuis des bornes spécifiques dans le jeu, permettant de gagner en efficacité en échange de métal récolté sur les structures brisées et dans les recoins des niveaux. Il faudra un certain temps pour débloquer l'ensemble des améliorations, découlant au final sur une meilleure puissance de feu, ainsi que des pouvoirs de nanoforge intensifié.

Au niveau de l'armement, cet épisode de Red Faction s'avère particulièrement intéressant et surprenant. L'équipement le plus jouissif s'avère être le fusil magnétique, une arme qui permet d'attirer deux éléments l'un contre l'autre avec une puissance inouïe. Cela fonctionne plutôt bien sur les ennemis, découlant sur d'importants dégâts tout en proposant un aspect visuel bluffant. De ce fait, ce sera probablement l'arme de prédilection des joueurs, bien que les autres équipements ne manquent pas de piment. On retrouve bien évidemment le marteau, le fusil d'assaut, fusil à pompe, lance-roquettes, fusil à plasma, lance-grenades et autres pistolets. Dans le lot, le fusil à nanites retiendra notre attention par son efficacité sur les ennemis et les décors, ainsi que canon singularité qui projette des trous noirs. En bonus, lorsque vous aurez terminé l'aventure, une « nouvelle partie + » permettra de tester M. Toots, une arme qui ne plaira pas aux fervents admirateurs de « Mon Petit Poney ».

Red Faction Armageddon - 6 Red Faction Armageddon - 1

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]