Test Sin and Punishment 2

Le par  |  0 commentaire(s)

Pour que chacun trouve son confort, quatre manières de jouer vous sont proposées : l'efficace duo Wiimote/Nunchuk, la manette classique, le contrôleur Gamecube, et le Wii Zapper si vous en avez un. A la différence de Sin and Punishment sorti sur Nintendo 64 qui était réalisé en 3D mais qui se jouait comme un jeu 2D, sa suite inclut la profondeur dans sa jouabilité. De plus, on ne se limite désormais plus à esquiver à gauche et à droite, mais également en haut et en bas ainsi que dans les diagonales, car nos amis peuvent voler. La touche C réservée au saut ne trouvera ainsi quasiment jamais son utilité. Après quelques instants passés à se familiariser avec la maniabilité lors du premier stage, on s'y fait progressivement pour ensuite apprécier la précision de la Wiimote pour viser les ennemis. Ces derniers tiendront évidemment à vous faire constamment cadeau de leurs tirs, que vous pourrez esquiver grâce au très utile bouton Z voire contrer et renvoyer (quand l'occasion vous en est donnée) en appuyant sur B. Cette touche sert également en combat rapproché à frapper avec son épée, pour un maximum de trois coups par enchaînement.

Sin and Punishment Succesor of the Skies test (5) Sin and Punishment Succesor of the Skies test (6)

Et c'est parti pour sept niveaux qui se paient le luxe très appréciable d'être carrément bien plus longs que ceux du premier volet. Même si deux jours pourront suffire pour écouter la superbe chanson de clôture du jeu, il faut reconnaître que la quasi-totalité de Sin & Punishment 2 n'est presque composée que de phases de gameplay, entrecoupées par des cinématiques qui ne laissent pourtant que peu de temps pour respirer. On serait pourtant en droit de demander du répit après avoir zigzagué entre des boulettes par centaines à la sueur de notre front et occis d'innombrables ennemis. Nous n'aurions également pas dit non à des niveaux moins fatigants par moments, des séances moins fournies en action frénétique qui nous auraient permis de reprendre notre souffle. Heureusement, les check-points sont réguliers et n'offriront ainsi pas de place pour s'installer à la frustration en cas d'échec.

Sin and Punishment Succesor of the Skies test (7) Sin and Punishment Succesor of the Skies test (8)

D'autant plus que pour accentuer davantage cette accessibilité naissante, les continues infinis ont été intégrés. Pour rappel, ce qui faisait en partie le charme du premier Sin & Punishment était que tous les cent ennemis abattus, on recevait un crédit supplémentaire, ce qui nous poussait à nettoyer du mieux possible chaque tableau pour s'assurer un joli matelas de continues devant un passage difficile. Cet élément disparaît donc, à notre grand regret, mais la chasse au plus haut score reste présente, et sera renforcée dans cet opus, non seulement par la présence du Multiplicateur (augmentant quand vous détruisez des ennemis à la chaîne et diminuant lorsque vous êtes touché), mais également par la possibilité de confronter nos performances à celles d'autres joueurs, qu'ils viennent de France, d'Europe ou des Etats-Unis, et ce à l'aide d'un tableau rassemblant les meilleurs résultats.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]