Test Splinter Cell Double Agent

Le par  |  0 commentaire(s)

L'aventure solo

Sans doute la plus grande réussite du titre, l’aventure solo se base sur le concept du double agent. Sam s’est infiltré chez les terroristes dont l’organisation répond au nom de JBA pour John Brown’s Army. Cette organisation est dirigée par un certain Emile que vous aurez l’occasion de fréquenter pendant toute votre progression. Celle-ci vous emmènera de l’Asie à l’Afrique en passant par les Etats-Unis. Dans un premier temps, vous devrez faire vos preuves en tant que terroriste puis quand vous aurez gagné leur confiance, ils vous demanderont de travailler pour eux. C’est ici qu’intervient le concept d'agent double, que tout le monde connait mais qui, à ma connaissance, n’a jamais été utilisé dans un jeu. C’est selon moi ce qui donne tout l’intérêt au titre. Tout au long de votre progression vous aurez de nombreux objectifs pour chaque mission et c’est à vous que revient la décision de les remplir ou non. Chaque objectif concerne la NSA (les gentils) ou la JBA (les méchants) et ce qui pèsera dans votre prise de décision, ce sont 2 barres de confiances, une pour la JBA, l’autre pour la NSA, sachant que si une de ces barres arrive à 0, vous aurez perdu.

   

Chaque objectif rempli augmente votre barre de confiance dans la faction concernée. A partir de là, vous faites ce que vous voulez mais vous devrez faire attention à ne pas vous faire démasquer par les membres de la JBA. Cette liberté offre un choix non négligeable de variantes au scénario et vous donnera envie de refaire l’aventure solo plusieurs fois pour changer la fin du jeu, car oui, il y a plusieurs fins possibles !

   

L’aventure solo se découpe en 6 ou 7 missions avec entre chacune, un petit tour dans le QG de la JBA pour quelques objectifs de plus. Honnêtement tout cela est court, mais intense. Il ne vous faudra pas plus d’une quinzaine d’heures pour terminer l’ensemble de l’aventure solo. En mode normal, la difficulté est correcte et vous n’aurez pas de problèmes à vous orienter car le level design de chaque niveau est très réussi et au pire une carte 3D des lieux sera à votre disposition. Cette aventure solo est  courte mais vous y reviendrez certainement grâce aux succès du jeu qui vous feront comprendre qu’il y a plusieurs fins possibles. Elles vous feront rejouer différemment des missions de votre choix pour débloquer les succès correspondants.

   

La réalisation technique

La première claque que vous prendrez en jouant au jeu c’est avant tout une claque graphique. Le jeu bénéficie de la puissance de l'Unreal Engine 2 pour le moteur graphique accompagné du moteur Havoc pour la physique. Le niveau de détail des personnages est très poussé et leurs animations très réalistes. Les dialogues et la mise en scène donnent du charisme aux personnages et les cinématiques avec le moteur du jeu sont assez impressionnantes. Un détail amusant est la gestion des terroristes quand vous tentez de pénétrer dans une zone interdite de leur QG. Ils vous accostent et vous parlent d’un ton menaçant en vous invitant à quitter la zone avant qu’ils ne se "fâchent". Vraiment très fun...

D’une manière générale les décors sont très bien faits à part peut-être quelques lieux moins détaillés que d’autres. Mais les jeux de lumière et les effets de textures apportent à l’ensemble une qualité digne des capacités de la Xbox 360. Ajoutez à cela une ambiance sonore stressante qui vous donnera des sueurs froides et vous avez entre les mains l’un des meilleurs jeux de la console à ce jour.

   

Juste un petit mot de plus pour la maniabilité, le jeu demande un petit temps d’adaptation puis les contrôles s’avèrent vite intuitifs et bien orientés pour l’infiltration si bien que si vous déclenchez l’alarme et que plusieurs ennemis vous arrivent dessus, vous aurez du mal à vous en tirer si vous tentez de les affronter directement avec votre arme. Dans ces cas là, mieux vaut se cacher et essayer de descendre vos assaillants un par un ou carrément vous faire oublier. Cette maniabilité apporte beaucoup au style de jeu et c’est un excellent point.

   

Une durée de vie limitée en solo mais relevée par les succès

Il est fort possible qu’après avoir terminé une fois l’aventure solo, vous restiez un peu sur votre faim car l’aventure est courte, mais intense. Vous aurez la possibilité de la refaire dans un niveau de difficulté plus élévé ou en faisant des choix différents pour modifier le scénario et donc modifier la fin. Cette deuxième  aventure vous permettra également d’essayer de déverrouiller d’autres succès.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]