Test Stranglehold

Le par  |  0 commentaire(s)
Alors que les simples jeux du même genre ne laissent place qu’à une faible utilisation du décor comme les fameux tonneaux explosifs, les rares édifices destructibles ou tout simplement le mobilier environnant, Stranglehold tourne explicitement autour de ce concept en laissant libre court à l’imagination du joueur pour venir par exemple neutraliser un ennemi en hauteur.

Il existe tout naturellement des limites au niveau de la destruction du décor, néanmoins les développeurs ont fait en sorte de repousser ces limites à leur maximum. Dans le souci d’orienter au minimum le joueur, les décors dits périphériques ne pourront être destructibles, ils représentent techniquement parlant les limites d’un niveau.

Stranglehold   Image 37  Stranglehold   Image 38

En contrepartie, presque tous les objets contenus dans ce même niveau sont destructibles, de la simple table en bois au frileux panneau publicitaire électrique en passant par l’immense squelette de tyrannosaure, tout a été sciemment placé que pour le joueur puisse tirer de ces éléments pour tuer un ennemi, glisser sur une rambarde métallique ou plus spectaculaire encore faire un vol plané.

Utiles et dangereux à la fois, ces mouvements représentent une importante source de style d’autant plus qu’ils peuvent être combinés avec d’autres enchainements tout aussi mortels que gratifiants. Malheureusement, les ennemis tout comme les boss sont dotés d’une intelligence artificielle relativement limitée.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]