Test Supreme Commander 2

Le par  |  0 commentaire(s)

Les points de recherche sont une nouvelle donnée à prendre en compte, une donnée capitale. Leur nombre augmente via la destruction d’ennemis mais aussi via la construction de centres de recherche. Grâce à ces bâtiments, il n’est plus nécessaire de jongler entre les quatre niveaux technologiques. Fini le remplacement des unités et des bâtiments obsolètes.

Ces points en question nous permettent d’améliorer notre matériel, d’accéder à des bâtiments et des unités plus puissantes comme les fameuses unités expérimentales. Nous pouvons par exemple transformer un simple tank en une véritable machine à tuer en appliquant l’ensemble des améliorations qui lui sont dédiées. De cette façon, toutes les unités que nous avons produites en début de partie sont utiles jusqu’au la fin.

Supreme Commander 2 - Image 63 Supreme Commander 2 - Image 64

Les améliorations concernent aussi l’Unité de Commandement Blindée, le joueur donc, ou encore les bâtiments. L’ensemble des camps possèdent généralement des unités au rôle similaire. Bien entendu, des différences se font sentir au niveau par exemple des technologies employées. Ainsi, les Illuminés ne possèdent aucune unité navale mais peuvent en contrepartie flotter au-dessus des mers.

Ces différences sont encore plus visibles sur les unîtes expérimentales. Chacune d’entre elles ont un fonctionnement unique et se veulent extrêmement utiles. Télétransporter instantanément des unités ou encore convertir des ennemis en sont des exemples.  Ces vastes unités de guerre ont été rendues plus accessibles avec Supreme Commander : Forged Alliance.

Supreme Commander 2 - Image 65 Supreme Commander 2 - Image 66

Cette accessibilité a été augmentée dans ce second opus, il ne sera pas rare de voir débouler de telles unités après une bonne demi-heure de jeu. Heureusement, les développeurs ont maintenu un bon équilibre militaire, toutes les unités quelles qu’elles soient ont un point faible qu’il convient d’exploiter avec parcimonie.

La campagne solo devient intéressante à partir du dernier tiers. Mais les vétérans ne devront pas hésiter à jouer dans le niveau de difficulté le plus élevé car l’intelligence artificielle se montre basique et très prévisible. Le pathfinding montre lui aussi des faiblesses qu’il faudra malheureusement contrecarrer à coups de micro-gestion.

Supreme Commander 2 - Image 67 Supreme Commander 2 - Image 68

Dans le même style
  • Test Supreme Commander Forged Alliance
    Neuf mois seulement après s’être brillamment illustré sur la scène du jeu vidéo, le RTS de Chris Taylor a trouvé les ressources nécessaires pour venir encore une fois défier les Command And Conquer : Tiberium Wars et autres ...
  • Test Supreme Commander
    De retour sur nos PC après quelques semaines de repos, le jeu Supreme Commander vise tout simplement à s'imposer aux yeux de tous comme le meilleur RTS de l'année. Pour nous en convaincre, THQ nous place au c'ur d'un interminable ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]