Test The Last Remnant PC

Le par  |  0 commentaire(s)

Mais l’essentiel est là, l’attaque, la défense ou encore la magie. Sauf qu’il faut prendre en compte l’orientation de nos joueurs et éviter de se faire attaquer par surprise. A ce propos, le jeu ne présente aucune confrontation au hasard, la majorité des combats se font en « attaquant » un ennemi visible et mobile.  Il est possible d’engager plusieurs ennemis mais les risques sont doubles au même titre que les récompenses.

Le joueur peut aussi éviter la confrontation et ralentir le temps afin d’éviter le contact avec une créature, synonyme d’engagement. Il s’agit là d’une action franchement utile, car bon nombre de rencontres nécessitent de la patience et des personnages puissants. On regrette en effet que la difficulté du jeu soit mal étalonnée, on peut très bien rencontrer des créatures surpuissantes en début de partie.

Les combats se déroulent au tour par tour, ils sont affectés par le matériel, l’expérience des héros et leur moral. L’expérience ou plutôt les compétences s’acquièrent au travers de combats et s’obtiennent tout naturellement. Le moral lui nous permet d’exécuter des attaques puissantes et d’utiliser les fameux Remnants, des sortes de furie.

 The Last Remnant PC - Image 8 The Last Remnant PC - Image 7

On termine avec la personnalisation du matériel qui n’est malheureusement pas disponible qu’au travers du héros principal. Impossible donc de choisir les armes de nos alliés. Ils nous demanderont de temps à autre des objets précis, mais c’est tout. Il est possible en revanche de modifier leur formation ou de recruter de puissants soldats.

Pour éviter au joueur de s’endormir, des QTE sont présentes pour augmenter la puissance des coups ou contre-attaquer. La difficulté du titre ne réside pas dans ses combats à proprement parler mais plutôt leur déroulement. Non seulement il nous faut battre des boss résistants, mais il faut aussi se battre contre le hasard.

Il est impossible de prévoir l’ordre de passager des unités et surtout de choisir les unités à soigner, un comble. Pour clore le tout, sachez qu’il est impossible de fuir, il faut combattre jusqu’à la mort. En revanche, on peut sauvegarder n’importe où, à condition toutefois d’être hors combat. En tant que RPG, The Last Remnant ne déroge à la règle et nous propose de créer armes et objets.

The Last Remnant PC - Image 2 The Last Remnant PC - Image 3

Dans le même style
  • Test The Last Remnant
    Loin d’être laissée pour compte, la Xbox 360 bénéficie actuellement du support plein et complet de Square Enix qui s’attache véritablement à séduire le public occidental. Après avoir accueilli l’honnête Infinite Undiscovery, ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]