Test Turok

Le par  |  3 commentaire(s)
Nous vous le disions un peu auparavant, Turok est un jeu qui mélange certaines véritables références de l'inconscient collectif. D'abord, et la présence actuelle dans les salles obscures du dernier (pour de vrai ?) épisode de la série philosophique sur le bien fondé de la guerre, j'ai nommé Rambo, nous amène forcément à y voir un rappel. Dans notre cas, vous incarnez Joseph Turok, un indien repris de justesse et alors affecté à une unité dénommée Wolf Pack. Cette unité, un peu comme la Légion Etrangère, recyclait les condamnées les plus violents pour en faire une escouade furieuse et sanguinaire. Recyclait vous dit-on. En effet, cette unité n'est plus. Tout du moins, nombreux sont ceux qui aimeraient qu'elle ne fût qu'un souvenir.


test Turok PS3 image (5)     test Turok PS3 image (6)

Malheureusement, son ancien responsable, un certain Roland Kane, s'est réfugié sur une planète aux confins de l'univers avec à ses cotés une force paramilitaire fondée par un vague conglomérat. Votre mission va donc normalement consister à ramener Kane, l'insoumis qui se révèle être aussi votre ancien mentor au sein du Wolf Pack que vous avez quitté, pour le mettre dans un univers carcéral adapté. En bref, normalement c'est direction la taule pour le méchant. Mais là où les choses se compliquent, c'est lorsque le vaisseau à bord duquel vous faites route vers cette planète verdoyante est attaqué.


test Turok PS3 image (7)     test Turok PS3 image (8)

En vous crashant, la quasi totalité de vos nouveaux amis de la Compagnie Whiskey (encore une bande d'éponges à vinasse...) décède. La réalité de la mission change alors complètement de nature alors même que vous vous rendez compte d'une étrangeté qui nous amène à une seconde référence cinématographique : la présence de nombreux dinosaures prêts à vous croquer autant que vos ennemis. Ici bien sûr, c'est Jurassic Park qui fait remonter nos souvenirs. Il va avant tout falloir survire. L'histoire est ainsi tout à fait conventionnelle à ce que l'on peut retrouver par ailleurs dans l'industrie hollywoodienne. On s'y attendait et il ne s'agit pas d'une mauvaise surprise. Ce qui n'est pas le cas du gameplay.
Dans le même style
  • Test Risen 2 : Dark Waters PS3
    Après un premier volet plutôt intéressant dans son gameplay, bien que certains aspects étaient encore perfectibles, le studio Pyranha Bytes nous propose Risen 2 : Dark Waters, un épisode qui diffère en termes d'environnements, pour ...
  • Test Deadly Premonition (Import PS3/Xbox 360)
    Deadly Premonition est le genre d'expérience que l'on n'osait plus espérer vivre de nos jours. Empêtré dans une réalisation graphique d'un autre âge, le survival horror d'Access Games se démarque pourtant de la concurrence par la ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #196558
Graphisme : 4/10 !!!!!
Faut pas y jouer les yeux fermés hein...
Jouabilité : 3/10, je n'ai toujours pas compris comment on pouvait apprécier un FPS sur console...:?
Le #196579
Je suis un joueur pc, mais il faut reconnaitre que depuis la sortie des petites dernières la maniabilité à grandement évoluée au pad...sur que c'est pas aussi pointu que le combo clavier-souris mais ce n'est plus la crise de nerf des anciennes consoles

Encore faut il que les dev ne programme pas avec leur pied et apparement sur ce Turok c'est le drame
Le #196775
A noter que la version 360 est bcp bcp plus belle je sais pas ce que les devs ont fait avec la ps3
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]