TGS 2009 : White Knight Chronicles conçu pour être long

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Kotaku
White Knight Chronicles - 1

La durée de vie d'un jeu, et en particulier d'un RPG, se doit d'être à la hauteur et spécialement étudiée de manière à ce que le joueur trouve toujours quelque chose à faire. Les créateurs de White Knight Chronicles ont travaillé dans ce sens.

White Knight Chronicles - 1Les RPG se suivent, se ressemblent, et pour le pire. Voilà le triste constat que nous pouvons faire des softs du genre nous étant parvenus sur cette génération. Peut-on se permettre d'espérer un léger mieux avec la sortie l'année prochaine de White Knight Chronicles dans notre pays ? Possible, mais nous n'y mettrons pas notre main à couper.

Ce qui est presque certain, c'est qu'il y aura de quoi faire. Yoshiaki Kusuda, de chez Level-5, a expliqué à Kotaku la manière de procéder du studio pour s'assurer d'une certaine longueur dans un jeu :

"Quand nous commençons à développer un RPG, nous partons d'une histoire. Puis, nous la divisons en parties où le joueur pourra agir et en parties où il ne sera que spectateur. Sur cette base, nous créons une sorte de diagramme et décidons ensuite de combien d'heures devraient être allouées à cette partie où les joueurs sont supposés être dans l'histoire, afin de nous assurer de maintenir un bon équilibre."

Les concepteurs de jeux vidéo amateurs pourraient s'inspirer de cette façon de faire, qui a déjà fait ses preuves.


Le online, la clé sur la durée ?
En ce qui concerne la durée de vie de White Knight Chronicles, Mr. Kusuda nous annonce qu'elle ne sera pas énorme (ce qui peut être appréciable si l'intrigue ne compte pas ou peu de temps morts et se révèle passionnante). Evidemment, quand on parle de jeu en ligne, les heures ne se comptent plus :

"Avec White Knight Chronicles, nous avons pensé que beaucoup de joueurs finiraient d'abord le mode histoire, et ensuite passeraient plus de temps en ligne. Alors, au niveau du mode histoire, nous avons convenu qu'il devrait être achevé en 25 ou 30 heures - ce sera différent d'un joueur à un autre. Et puis, en ce qui concerne les parties en ligne, vous pourriez continuer à y jouer indéfiniment."

Après cette déclaration, le producteur de jeu, Kentaro Motomura, ne pourra s'empêcher d'ajouter :

"J'ai passé 1 500 heures en ligne et je n'ai pas la sensation d'avoir tout fini. Chaque moment de libre et chaque temps de pause que j'ai, je le consacre à White Knight Chronicles."

Il faudra attendre le début de l'année 2010 pour jouer à White Knight Chronicles en territoire européen, sur PS3.

Complément d'information
  • TGS 2009 : une affluence décevante ?
    Si la précédente édition était parvenue à rassembler pas loin de 200 000 personnes, celle qui vient de s'achever n'aura pas obtenu d'aussi bons chiffres. Le Tokyo Game Show aurait-il atterri sur une pente des plus glissantes ?
  • TGS 2009 : Mushihime-sama Futari, un shoot
    Je viens vous parler encore une fois d'un shoot 'em up allant débarquer sur les Xbox 360 japonaises. A la différence près que cette fois-ci, Mushihime-sama Futari sera jouable dans toutes les régions. Même en Auvergne.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #530181
Du online dans un RPG japonais comme WKC ? Si c'est un mode duel ou un mode d'échange d'objet, ça m'intéresse moyennement, la force d'un RPG étant un scénario de feu et des personnages inoubliables. Selon moi c'est avant tout un jeu solo mais bon... ou alors on tombe dans le MMO.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]