Keiji Inafune, Capcom : le Japon "fait des jeux affreux"

Le par  |  6 commentaire(s) Source : NYTimes.com
Keiji Inafune - Dead Rising

Membre éminent de la maison Capcom, Keiji Inafune se fait pourtant de plus en plus cinglant envers l'industrie vidéoludique japonaise et la société même pour laquelle il travaille.

Keiji Inafune - Dead RisingKeiji Inafune, ou l'homme qui veut apparemment se mettre le Japon à dos. On commence à être habitué à ses déclarations ne manquant pas de piquant envers ses compatriotes et collègues.

Rappelez-vous, il avait été sévèrement déçu par l'édition 2009 du Tokyo Game Show, en affirmant alors, après avoir inspecté les jeux du salon, que l'industrie du jeu vidéo japonaise était finie. Nous vous le donnons en mille, il a récidivé pour le TGS de cette année, avec des mots toujours bien choisis :

"Je regarde ce qui se trouve autour de moi au Tokyo Game Show, et tout le monde fait des jeux affreux ; le Japon a au moins cinq ans de retard."


L'attraction de l'Occident
Notre homme a même des doutes sur la capacité de Capcom à pouvoir rivaliser avec les développeurs occidentaux :

"Capcom arrive à peine à riposter. Je veux étudier la manière dont les occidentaux vivent, et faire des jeux qui les intéressent."

Gare cependant à ne pas perdre en route cette identité nippone que nous apprécions tant. Point également très intéressant, ce qu'avait déclaré le même Keiji Inafune à la conférence de presse TGS de Capcom :

"L'industrie du jeu vidéo japonaise ne mourra pas tant que Capcom sera présent."

Il apparaîtrait que Keiji Inafune se sente désormais à l'étroit chez Capcom, qui ne se mettrait pas suffisamment en danger selon le créateur de Mega Man. De deux choses l'une : soit l'employeur de M. Inafune va faire preuve d'indulgence à l'intention des propos de ce dernier, et tenter de se remettre en question, soit celui-ci, de son propre chef ou non, va devoir trouver un autre toit pour laisser s'exprimer son envie et son talent. Bonne chance aux deux parties dans tous les cas.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #691021
affreux, c'est peut être un peu fort, mais il est certain qu'on retrouve un peu le choc de culture entre les jeux fait pour les japonais et ceux pour les occidentaux.
Le #691211
+1
par contre, de nombreux jeux japonais sont multi culturel.

il serais temps que les devloppeurs japonais s'apercoivent de l'existence du marché occidentaux qui doit peser plus lourd que le marché japonais.
Le #691221
Tout dépend de comment est perçu le style de jeux du marché occidentaux. J'ai l'impression qu'au pays du soleil levant, les jeux occidentaux sont presque tous catalogués : FPS.
Le #691261
je dois dire que je suis décu que les devloppeurs japonnais ne regarde pas plus loins que le japon (meme si ca commence à changer). je me rappel du temps le la s nes ou de nombreux rpg très interessent restait au japon.
Le #691291
J'ai souvent lu sur plusieurs sites, ou magazines, concernant les jeux japonais qui ne sont pas sorti en europe ou même au states, car ils avaient été considérés trop difficiles pour des joueurs non japonais.
Un final fantasy avait même été modifié pour une sortie hors nippone dans une version plus facile, je ne sais plus si c'était le 3 ou le 4.
Le #691301
moauis, en europe aussi on sait jouer aux jv.
c'est dommage pour eux, le reste du monde est un grand marché.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]