Tomb Raider Underworld ou l'ivresse des profondeurs

Le par  |  0 commentaire(s)
Tomb Raider Underworld - Image 15

Après avoir vaillamment remonté la pente qui fut à vrai dire extrêmement pentue, Eidos peut désormais compter sur les fondations posées par Crystal Dynamics pour séduire à nouveau les joueurs et les fans de tout âge.

Tomb Raider : Underworld se place incontestablement sous le signe de la liberté et de la fluidité. La présence d’un niveau se déroulant dans les fonds marins de la mer Méditerranée ne pourra que l’attester. Durant ces explorations, le joueur possède une véritable liberté d’évoluer comme bon lui semble et pourra aussi bien se faufiler que massacrer les présents requins.

Grâce à la motion capture, les animations de Lara gagnent grandement en fluidité et en naturel par rapport aux précédents opus. Un indéniable fait qui se fera rapidement sentir durant les niveaux qui promettent d’être encore plus grands et complexes à la fois, leur déroulement ne change lui que sur très peu de points.


Le réalisme à l’étude

Il reste ainsi basé sur une succession d’énigmes, de combats et d’acrobaties savamment combinés avec des actions contextuelles plus importantes ne permettant plus seulement d'extirper Lara d’un mauvais pas, mais aussi d’aboutir à différentes fins. Les joueurs allergiques aux énigmes pourront désormais faire appel à un mécanisme d’aide dynamique partiel ou complet.

Comme son nom l’indique, ce système évite de se casser trop longtemps la tête et par conséquent de tuer l’action. Il existe fort heureusement des voies multiples de progression et un appareil photo qui comme son nom l’indique nous permettra de prendre de jolies photographies à des fins utiles ou artistiques, pour résoudre un puzzle ou tout simplement mettre en valeur la sportive Lara Croft.

Date de sortie prévue pour le 21 Novembre 2008 sur PC, PS3, Xbox 360, Wii, PS2 et DS.

Complément d'information
  • Tomb Raider Underworld : Eidos baisse les prix
    Disponible depuis le mois de novembre dernier, Tomb Raider : Underworld a connu à un début commercial difficile qui n’a heureusement duré que quelques semaines.
  • Tomb Raider Underworld : Eidos blâme la crise
    Le droit à l'erreur, vous connaissez ? Fort bien, dans ce cas, il faudra aller en toucher un mot à ceux qui ont fait confiance à Lara Croft par le passé, et qui ne semblent plus emballés à reprendre la manette pour la diriger.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]