Top 10 des virus Janvier 2005 : Panda ActiveScan

Le par  |  0 commentaire(s)

La société Panda Software, celèbre pour ses solutions antivirus, nous propose son classement des 10 "virus" les plus actifs pour le mois de janvier 2005.

La société Panda Software, celèbre pour ses solutions antivirus, nous propose son classement des 10 "virus" les plus actifs pour le mois de janvier 2005.

Ce classement est basé sur les données recueillies par Panda ActiveScan, l’analyseur en ligne gratuit de Panda Software.

  1. Trj/Downloader.GK : 8.49%
  2. W32/Sdbot.ftp : 5.66%
  3. Exploit/Mhtredir.gen : 5.24%
  4. W32/Netsky.P.worm : 4.10%
  5. Trj/Shinwow.E : 3.70%
  6. Trj/HideProc.B : 3.39%
  7. Trj/WmvDownloader.A : 2.46%
  8. Trj/Qhost.gen : 2.45%
  9. W32/Gaobot.gen.worm : 2.44%
  10. W32/Sasser.ftp : 2.37%
 

Pour le huitième mois consécutif, Downloader.GK occupe la première marche du podium.
 
"le mois de janvier peut être qualifié de relativement calme en terme d’activité virale. Ceci étant, malgré ce calme apparent, une forte activité des chevaux de Troie a été enregistrée, notamment de ceux de type spyware."
 

Voici les conclusions de la société Panda Software :


- Les chevaux de Troie sont toujours extrêmement actifs. Poursuivant la tendance qui a débuté il y a plusieurs mois, ce type de codes malicieux, largement utilisés pour commettre des actes de cyber-criminalité, occupent encore une très large place de notre classement.

 

- Les spywares : une menace montante. Quatre des chevaux de Troie du Top 10 téléchargent et installent des spywares. Ces programmes collectent des données, comme par exemple les habitudes de navigation de l’utilisateur, qui sont ensuite revendues à des entreprises de marketing peu scrupuleuses.

 

- De nombreux utilisateurs n’ont toujours pas mis à jour leur ordinateur. La moitié des codes malicieux de notre Top 10 exploitent des vulnérabilités logicielles pour se propager et infecter les ordinateurs. Il est important de préciser que ces vulnérabilités ont été résolues depuis longtemps, mettant ainsi en évidence le fait que de nombreux utilisateurs n’ont toujours pas mis à jour leur système. Ceci permet à un code malicieux tel que Netsky.P, qui exploite la vulnérabilité IFrame dans Microsoft Internet Explorer résolue depuis plus d’un an, de continuer à infecter les ordinateurs.

 
Comme d'habitude, dans la majorité des cas, ces virus/trojans et autres bestioles se propagent en utilisant des PC sans défense ou en usant de la crédulité des internautes.


Conseil du jour : sortez couvert ;-)
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]