Test Toshiba TS608, mobile grand public

Le par  |  2 commentaire(s)

Au premier abord, le Toshiba TS 608 a déjà un petit quelque chose d'attirant.
Sa finesse (9.9 mm d'épaisseur), son form factor (type barre, dimensions 110 x 46.9 x 9.9 mm pour 81 g), mais surtout son aspect extérieur, avec le choix du coloris argent et bordure en alu brossé, annoncent une variation dans le design sur un marché plus que saturé par des modèles quasiment clonés entre eux.

Toshiba TS608

Le clavier illuminé en bleu, mais surtout l'écran 262000 couleurs, coloré et lumineux, contribuent à donner un sentiment de bonne finition.

Rien ne dépasse de ce mobile : l'APN au dos de l'appareil est totalement intégré dans le form factor, et placé à côté de la grille du haut-parleur.
Les bords du téléphone sont dépourvus de touches ou de connectique, hormis une prise mini-usb multifonction sur le côté gauche, et de minuscules touches musicales dédiées sur la face supérieure.
Il faudra cependant de petits doigts ou des ongles pour les manipuler sans trop de difficulté.

Toshiba TS608


Le clavier numérique est composé de touches ne dépassant pas de la façade et plutôt agréables à utiliser. Un pad 4 directions avec touche d'action complète les commandes.

La prise en main est agréable, l'aspect rectangulaire général étant compensé par un arrondi des angles. Les touches du clavier sont suffisamment larges pour ne pas devoir faire des acrobaties.
Le téléphone est équilibré et la prise de clichés se fait assez naturellement, même si le déclencheur au nireau du pad aurait peut-être pu être déporté sur le côté droit de l'appareil.

Les premières impressions, tant visuelles que tactiles, sont donc plutôt positives.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #171557
Pourquoi du moyen/ bas de gamme ??:?

Moi je dis : dommage que Mitsubishi se soit retiré du marché européen, ceux qui ont connu le m430i (m900) doivent comprendre ...
Le #172034
Ce n'est qu'une question de dénomination. La frontière entre smartphones et mobiles de milieu de gamme à fonctions multimédia étendues est de plus en plus minces, de même entre l'entrée de gamme et le milieu de gamme.

Le prix peut encore servir de point de comparaison pour situer un produit mais la baisse des coûts des composants risque là aussi de rendre floues les catégories.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]