A Toulouse, on traque les ovnis depuis près de 40 ans !

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
CNES_GEIPAN_ovnis

Depuis quelques dizaines d'années déjà, les témoignages rapportant l'observation d'ovnis se multiplient. Et en France, un organisme situé à Toulouse les recense depuis près de 40 ans.

C'est une structure unique en Europe : à Toulours, le Geipan (Groupement d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) recueille chaque jour les témoignages de citoyens ayant observé des ovnis.

L'organisme a un but à la vois pédagogique et scientifique, il est installé dans les locaux du Centre national d'études spatiales (Cnes). "On est là d'abord pour regarder les choses de façon très objective" commente Murielle Richard, "On part du principe qu'on peut trouver une explication".

Ovni 13 novembre

"A 80% il y a une mauvaise estimation de distance. Un témoin ne peut pas estimer la distance d'un objet qu'il n'a jamais vu. C'est la clé de toutes les méprises ufologiques" indique Xavier Passot, responsable de l'organisme.

Ballons-sondes, avions, insectes, oiseaux, phénomènes météorologiques sont souvent à l'origine de ces dérives, hallucinations ou tromperies de l'esprit. Il en va de même pour Vénus, la lune ou l'ISS dans certaines conditions.

Au Geipan, on parle plus facilement de Pan (phénomènes aérospatiaux non identifiés) plutôt que d'ovnis . Entre canulars et phénomènes divers, le Geipan a été amené à travailler sur 304 témoignages au cours des 12 derniers mois, des témoignages filtrés en amont quand des centaines d'autres signalements sont enregistrés.

Le Geipan est actuellement le seul organisme civil dédié aux ovnis en Europe, il ne trouve d'équivalent qu'au Chili et au Pérou. Créé en 1977 sur l'initiative de Claude Poher, un scientifique français ayant rencontré le pionnier américain de l'ufologie Allen Hynek, l'ancien Sepra ( Service d'étude des phénomènes et retombées atmosphériques) après un changement de nom en 1988 avait failli fermer ses portes en 2000.

"C'est un service important à la population. Dans les pays où ça n'existe pas, la population est livrée aux ufologues, qui sont très imaginatifs, et les médias leur emboitent très largement le pas" constate Xavier Passot.

Actuellement, 10% des cas enregistrés conservent leur part de mystère.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1872675
Il n'est pas exact d'écrire que les médias emboîtent le pas aux ufologues: les journaux papierset télévisés sont à 99% dans la désinformation en tournant le plus souvent les observations ou les témoignages en dérision. Par ailleurs, une véritable attitude scientifique concernant ce phénomène serait de s'intéresser aux fameux 10% inexpliqués, au lieu de ressasser exclusivement tous les cas qui prêtent à confusion! Les gens ont le droit d'être informés et ce n'est pas cette politique de la dérision qui permettra de le faire! Au lieu de perdre du temps à expliquer ce qui est explicable, il faut s'attacher à étudier ce qui ne l'est pas. Et on pourra alors avancer.
Le #1873529
Daccord avec Lenotou : on le sait depuis des années que les points oranges sont à 95% des lanternes thailandaises, occupons-nous plutot des 5% restants, et des autres cas inexpliqués.

Autre point : le point blanc super lumineux qui traverse le ciel presque tous les soirs c'est la Station Spatiale International, il existe des sites pour connaitre ses heures de passages, celà ferait perdre moins de temps.

Deux ou trois points blancs qui clignotent puis restent fixes, sans bruit : a coup sûr des avions de chasse en phase de ravitaillement,eh oui, il faut bien qu'ils ralentissent pour ravitailler, donc en ne les entend plus avec la distance!

Les ballons à hélium aussi, j'en ai moi -même fait, vous n'avez qu'à taper xairball dans Youtube et vous verrez que c'est pas si simple à interpreter (c'etait le but de mon essai)

Et pour info, e ncherchant encore sur le net, vous trouverez quelques ovni (a premiere vue des meprises) en video à Charleroi en Belgique, à Chateauroux dans l'Indre, etc..tout ça dans la nuit du Reveillon

Il y a pleins de sites pour s'informer, mais pitié evitez les sites de complotistes, il y a mieux à faire, par exemple le site boam.fr qui repetorie la plupart des meteorites qui passent dans le ciel.
Bonne chasse aux ovnis à tous, moi j'en ai vu en plein jour, en juin 2013, et je n'ai toujours pas compris !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]