Toyota : la voiture à hydrogène ne sera pas bon marché

Le par  |  6 commentaire(s)
toyota pile combustible

Toyota en parlait il y a quelques mois et vient à nouveau de confirmer une date de sortie pour son prochain véhicule fonctionnant à l'hydrogène. Une voiture zéro émission de CO2 qui sortira en 2015.

Face à l'émergence de nouveaux véhicules toujours plus performants misant sur la motorisation électrique, Toyota, qui dispose également de quelques modèles électriques, avait annoncé souhaiter accélérer le déploiement de la technologie de pile à combustible en proposant un véhicule d'ici à 2015.

Toyota FCV2 Et le constructeur nippon vient de confirmer le rendez-vous en annonçant une disponibilité de sa voiture à hydrogène au printemps 2015, premier véhicule de série fabriqué à grande échelle pour la marque.

Le leader de la technologie hybride joue ainsi de son étiquette éco responsable, mais visera principalement une clientèle fortunée qui, n'ayons pas peut des mots, sera plus sensibilisé par le côté "hype" de l'aspect écolo toyota voiture hydrogène du véhicule. Car le prix du bolide ne l'adresse pas à toutes les bourses : 50 000 euros hors taxes pour une berline dont l'autonomie sera similaire à celle d'une voiture essence.

Sur le papier, le véhicule ne présente presque que des avantages : son fonctionnement repose sur la transformation de l'hydrogène en électricité pour alimenter un moteur qui ne rejette que de la vapeur d'eau au cours du processus. Les rendements sont conséquents puisque l'autonomie annoncée est similaire à celle des véhicules standards, et la pile à combustible se présente ainsi comme une véritable concurrente aux batteries des voitures électriques standard.

Cependant, la technologie reste actuellement ralentie par quelques obstacles : la production d'hydrogène commence à peine à véritablement décoller. Jusqu'ici, il était relativement complexe de produire le gaz, et l'énergie nécessaire au processus de fabrication restait à la fois trop importante pour se voir rentable, mais aussi relativement polluante...

Autre aspect que Toyota devra prendre en compte : l'absence de réseau de distribution d'hydrogène sous forme liquide qu'il faudra donc développer.

La voiture à hydrogène de Toyota devrait être lancée simultanément aux États-Unis, Japon et en Europe ( principalement en Suède ). Par le passé, d'autres constructeurs s'étaient déjà essayés à cette technologie et l'ont abandonné par manque de rentabilité et une réponse peu favorable du public. Espérons que Toyota saura reproduire avec la pile à combustible ce que le constructeur à réussi à faire de sa technologie hybride : la porter auprès d'une classe d'acheteurs limitée au départ jusqu'à une démocratisation plus large au fil des années.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1776772
De toute façon, des voitures bon marché, dans mon coin de pays, ça n'existe plus...
Le #1776882
Pour les japonais, la fabrication de l'hydrogène est pas très chère : ils ont 4 réacteurs à Fukushima qui en produisent à foison !!!
Le #1776992
Et ben mon vieux ....!
Sur le dos de l'écologie on en profite pour vendre des véhicules à tarifs bien majorés,
Tous les moyens sont bons pour se faire de l'oseille ....
L'étiquette "écologie" ou "développement durable" est très lucrative à ce que je vois !!!
Le #1777212
"Jusqu'ici, il était relativement complexe de produire le gaz"

La production d'hydrogène est au contraire très simple. Le soucis, c'est que c'est cher à une échelle industrielle.

Le #1777282
Pour produire de l'hydrogène, ça ne me semble pas super compliqué : montagne = eau et énergie hydroélectrique. Désert près de l'océan = eau et énergie photovoltaïque. Après électrolyse et c'est réglé. Dans le désert on peut même imaginer des fours solaires capables de casser les molécules d'eau (peut-être plus efficace que l'électrolyse).
Le #1777462
cycnus a écrit :

Pour produire de l'hydrogène, ça ne me semble pas super compliqué : montagne = eau et énergie hydroélectrique. Désert près de l'océan = eau et énergie photovoltaïque. Après électrolyse et c'est réglé. Dans le désert on peut même imaginer des fours solaires capables de casser les molécules d'eau (peut-être plus efficace que l'électrolyse).



Oui l'électrolyse est très très simple.

Par contre économiquement, c'est pas rentable pour produire de l'hydrogène à vocation "énergétique":


Tu utilise de l'électricité pour produire de l'hydrogène pour produire de l’énergie.... autant te servir directement de l’électricité, ça sera moins cher
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]