Toyota : une voiture à hydrogène pour 2015

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Dvice
prototype toyota

Pour les constructeurs automobiles, le salon du CES a été l'occasion de présenter les dernières avancées dans la robotisation et l'automatisation des systèmes de conduite, mais pour Toyota, il s'agissait de frapper plus fort en annonçant une voiture fonctionnant sur une pile à combustible.

Les technologies automobiles actuelles se focalisent bien souvent sur l'assistance à la conduite, les technologies de communication entre véhicules, la réalité augmentée ou même la réalisation de voitures sans chauffeurs. Mais pour Toyota, il s'agissait cette année de revoir l'automobile dans une approche plus soucieuse de la sauvegarde de l'environnement, mais aussi plus technologiquement avancée que le véhicule électrique fonctionnant avec des batteries lithium-ion.

Toyota FCV2 Aussi, le fabricant a relancé l'idée d'une voiture à hydrogène, fonctionnant donc avec une pile à combustible, et annoncé qu'un véhicule de série serait proposé dans le monde entier d'ici 2015.

La pile à combustible est une technologie qui n'est pas récente, mais qui n'a jamais réussi à s'installer auprès du grand public. Son fonctionnement est à la fois simple et complexe puisqu'elle produit de l'électricité en provoquant l'oxydation de l'hydrogène. En résulte un rendement très important dont le seul rejet est de la vapeur d'eau.

Malheureusement, ce type de pile accuse quelques limites, principalement de par l'utilisation de platine , un métal précieux rare et très cher comme catalyseur. Mais aussi parce que la production d'hydrogène reste couteuse et énergivore.

toyota-fuel-cell-proto-560 Autres obstacles à la démocratisation du véhicule à hydrogène, la nécessité de disposer d'un réservoir supportant des très hautes pressions, associé à des contraintes liées aux températures extérieures, mais aussi à l'absence d'un réseau de distribution suffisamment étendu.

De son côté, la voiture électrique a progressé jusqu'à devenir l'une des alternatives envisagées par une partie des consommateurs. En outre, la création d'un réseau de recharge est toujours attendu mais déjà promis par certains gouvernements ou même directement par les constructeurs.

Pour Toyota, la distribution de la première voiture à hydrogène se fera en Californie, un choix logique quand on sait que l'État américain a alloué un budget de 200 millions de dollars pour la création d'un réseau de distribution d'hydrogène sur son territoire.

Aucun détail concernant la production du véhicule n'a été communiqué par la marque, mais le prototype testé jusqu'ici affiche une autonomie de 480 km avec un réservoir, et ne nécessite que de 3 à 5 minutes pour faire le plein. Des prestations honorables pour les conducteurs avalant plusieurs milliers de kilomètres par mois, à condition que le réseau de distribution suive le pas.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1630602
Et combien coutera le plain d’hydrogène.
Anonyme
Le #1630692
Le PLEIN sera d'un coût élevé car l'article indique :
"Mais aussi parce que la production d'hydrogène reste couteuse et énergivore.
Roulez à l'hydrogène ne règle absolument pas le problème de la pollution.

Pour produire de l'hydrogène à coût raisonnable et non énergivore, il faudrait une centrale nucléaire de 4eme génération.


Le #1630792
le plein serais chère pour le moment pas mal de recherche avance la dessus pour fabriquer de l'hydrogene moins chère et plus écologique et sans énergie fossile !!!
Le #1630802
En étant légèrement utopique, on pourrai envisager une production personnelle par électrolyse de l'eau via un petit panneau photovoltaïque et une petite éolienne pour les jours de pluie

Mais là, c'est total qui va faire la tête
Le #1630872
Complètement d'accord.

Il faut décentraliser la production de son carburant, pourquoi pas jusqu'au niveau de l'individu, ici de l'hydrogène, pour que ce soit complètement écolo.

Mais les 7 soeurs feront non seulement la gueule mais aussi feront INTERDIRE (je prends les paris) ce genre d'initiatives.
Regardez les gars qui roulent à l'huile végétale. Autorisée en Europe, elle a été interdite en France. Une contradiction juridique et légale ? Oui, mais surtout du lobbying et des taxes en moins qui tombent tous les jours dans les caisses de l'état...
Le #1630942
Badaboum !
Le #1631702
spud06 a écrit :

En étant légèrement utopique, on pourrai envisager une production personnelle par électrolyse de l'eau via un petit panneau photovoltaïque et une petite éolienne pour les jours de pluie

Mais là, c'est total qui va faire la tête


Lol ? Un petit panneaux ou une petite éolienne ? vous produisez suffisamment d’hydrogène pour votre smartphone ou pour parcourir 3 kilomètres par mois ... je crois que vous vous rendez pas compte a quel point la production d’hydrogène est aberrante, pour un kilowattheure produit par vos panneaux, vous n'en produirez que 100 ... allez soyons utopique 200 Wattheure utilisable à hydrogéne ...
Quand à l'autonomie, 480 Kilométre, c'est largement dépassés par la Tesla Modele S, sachant que le coût des batterie est, dixit une études du DOE, appelés à diminuer de 70% d'ici 2020 / 2025, c'est la voiture électrique sur batterie qui permettra une recharge à domicile inévitable et sans contrôle, certainement pas celle à hydrogène ..

Si l’hydrogène devait devenir une techno de masse, sa sera produits par des énergie fossile, gaz notamment, faut pas se leurrés ...

Cordialement,
Le #1632122
L'hydrogène est très difficile à contenir car c'est le gaz au molécules les plus petites. La moindre microfaille et il s'échappe. Et comme c'est aussi l'un des gaz les plus explosifs, je prédis des catastrophes bien plus sympas qu'une voiture qui flambe.
Le #1632942
Lord Predator a écrit :

spud06 a écrit :

En étant légèrement utopique, on pourrai envisager une production personnelle par électrolyse de l'eau via un petit panneau photovoltaïque et une petite éolienne pour les jours de pluie

Mais là, c'est total qui va faire la tête


Lol ? Un petit panneaux ou une petite éolienne ? vous produisez suffisamment d’hydrogène pour votre smartphone ou pour parcourir 3 kilomètres par mois ... je crois que vous vous rendez pas compte a quel point la production d’hydrogène est aberrante, pour un kilowattheure produit par vos panneaux, vous n'en produirez que 100 ... allez soyons utopique 200 Wattheure utilisable à hydrogéne ...
Quand à l'autonomie, 480 Kilométre, c'est largement dépassés par la Tesla Modele S, sachant que le coût des batterie est, dixit une études du DOE, appelés à diminuer de 70% d'ici 2020 / 2025, c'est la voiture électrique sur batterie qui permettra une recharge à domicile inévitable et sans contrôle, certainement pas celle à hydrogène ..

Si l’hydrogène devait devenir une techno de masse, sa sera produits par des énergie fossile, gaz notamment, faut pas se leurrés ...

Cordialement,


Le soucis c'est toujours le prix final des véhicules, et même avec une batterie qui baisse de 70%, ça reste chaud.....

Les gens en général sont ok pour mettre entre 10K€ et 15K€ dans une voiture, et c'est pas évident de faire rentrer une voiture électrique avec autonomie de 4/500 bornes dans le créneau....

On vas rester sur le pétrole encore longtemps... malheureusement
Le #1636642
"La pile à combustible est une technologie qui n'est pas récente, mais qui n'a jamais réussi à s'installer auprès du grand public.
...
Malheureusement, ce type de pile accuse quelques limites, principalement de par l'utilisation de platine , un métal précieux rare et très cher comme catalyseur. Mais aussi parce que la production d'hydrogène reste couteuse et énergivore."

si ca existait déjà et qu'il ya toujours les mêmes obstacles qu'avant, qu'est ce qui fait que maintenant on décide de se lancer?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]