Entreprises et BYOD : adoption large mais désordonnée

Le par  |  0 commentaire(s)
1Trend-Micrologo

Les entreprises s'adaptent rapidement à la tendance du BYOD mais le font de façon désordonnée, oubliant de valider leurs dispositifs en matière de sécurité ou de restauration des données.

Le BYOD ( Bring Your Own Device ) est cette tendance de plus en plus répandue consistant non plus pour les entreprises à fournir des outils mobiles mais plutôt à encadrer l'utilisation des appareils de leurs salariés.

Plutôt qu'un outil imposé par l'entreprise et pas toujours maîtrisé par le collaborateur, le BYOD permet l'utilisation d'appareils dont les salariés ont l'habitude et apprécient, mais cette tendance constitue de fait une approche hétérogène de la mobilité en entreprise, ce qui en complique la gestion.

Des solutions ont émergé pour assurer la gestion de différents types de matériels et de plates-formes mobiles et les entreprises ont commencé à accepter cette approche, voire à la stimuler. Selon une enquête de Forrester pour l'éditeur d'antivirus Trend Micro auprès de 200 entreprises aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne ( de 500 à plus de 1000 salariés ), 75% d'entre elles ont déjà pris en compte cette tendance et mis en place ou prévu des politiques d'adoption du BYOD.


Une question d'approche
1Trend-MicrologoProblème, note l'enquête, en voulant répondre au plus vite à cette évolution, les entreprises n'ont pas toujours pris le temps de bien formaliser leurs stratégies BYOD, prêtant le flanc à des insuffisances. Trend Micro note ainsi que si 60% des entreprises interrogées ont un programme en cours ou à venir, elles sont moins de la moitié à avoir consigné les politiques en question, sans parler de leur transmission aux salariés concernés.

Par ailleurs, lors de leurs élaboration, certains aspects ont été négligés, suggère l'enquête. Les aspects de sécurité, de risque et de restauration des données ne sont pas toujours à la hauteur des ambitions de ces projets BYOD.

Ainsi, un tiers seulement des entreprises ont évalué la question de la sécurité en rapport avec l'adoption BYOD, et seules 37% d'entre elles ont prévu des dispositifs de protection des données et applications de l'entreprise.

" Il semblerait que les entreprises soient de plus en plus nombreuses à miser sur l'adoption du BYOD, mais peu d'entre elles ont formalisé des dispositifs liés à l'implémentation de programmes adaptés. Pour que ces programmes soient adoptés de manière transversale, leurs dispositions doivent s'appliquer à tous les départements de l'entreprise et certains éléments critiques tels que la sécurité, la protection des données et la confidentialité doivent être clairement pris en compte ", conseille Cesera Garlatti, directeur de la consumérisation chez Trend Micro.

Et ce d'autant plus que l'adoption de la tendance BYOD est vue comme un moyen d'améliorer la productivité des collaborateurs pour 70% des entreprises et de donner accès aux données de l'entreprise pour les collaborateurs distants ( 63% ), tandis que 52% ont opté pour cette tendance pour donner la possibilité aux salariés d'utiliser leurs appareils mobiles personnels pour les besoins professionnels.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]