En 16 nm FinFET, TSMC gagne le processeur Apple A9 mais perd le SnapDragon 820 de Qualcomm

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
TSMC logo

Enre Samsung qui propose déjà la gravure 14 nm FinFET et TSMC qui lance la sienne en 16 nm, la bataille pour gagner des clients fait rage.

Wafer logoDoublé par Samsung et GlobalFoundries qui ont proposé leur gravure 14 nm FinFET dès la fin de l'année 2014, le fondeur TSMC s'est battu pour engranger des clients pour sa propre technologie 16 nm FinFET.

Le site Digitimes rapporte que la société pourra compter sur divers habitués comme AMD, Broadcom, Hisilicon (les puces de Huawei), MediaTek ou Nvidia mais aussi sur un partie de la production du processeur Apple A9 pour le groupe Apple, que l'on devrait retrouver dans les iPhone 6S et 6S Plus.

En revanche, TSMC aurait perdu comme client le groupe Qualcomm et son processeur SnapDragon 820 qui semble bien avoir fait cette fois appel à la technologie 14 nm FinFET de Samsung (ce qui doit encore être officialisé).

TSMC est désormais en mesure de passer en production de masse et continue d'affirmer qu'il dominera le segment FinFET à partir de 2016. Comme son concurrent Samsung, le fondeur pense cependant déjà à l'évolution des technologies de gravure vers le noeud 10 nm qui devrait entrer en phase pré-industrielle dès la fin de l'année 2016, soit à peine un an après le lancement de sa gravure 16 nm FinFET.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]