La Commission européenne aux Etats membres : Uber et Airbnb ne doivent être interdits qu'en dernier recours

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Reuters
Europe logo pro

La Commission européenne émet des recommandations à destination des Etats membres afin de soutenir l'essor de l'économie collaborative telle que représentée par des entreprises comme Uber et Airbnb et d'éviter des législations nationales trop restrictives.

Europe-commissionL'économie dite collaborative fait beaucoup parler d'elle par ses services mettant les particuliers en relation à partir d'une plate-forme commune et la place qu'elle se fait dans le paysage crée forcément des frictions avec l'économie traditionnelle, profitant de l'espace de liberté créé par le flou des définitions et des statuts juridiques la concernant quand les acteurs installés sont très encadrés par une réglementation qui s'est étoffée et durcie au fil des ans, sans même parler des problématiques de fiscalité.

Face à la poussée de nouveaux acteurs, les corporations se défendent et réclament des mesures que les gouvernements sont parfois prêts à fournir, au risque de tuer dans l'oeuf cette "nouvelle" économie. La Commission européenne s'en émeut et vient d'émettre des recommandations aux Etats membres pour leur déconseiller fortement de prendre des mesures aussi fortes qu'une interdiction pure et simple de ces nouveaux services.

Exprimant son soutien à l'économie collaborative qui pourrait faire naître les prochaines licornes européennes (les startups rapidement valorisées à plus de 1 milliard d'euros ou dollars) et créer de nouveaux modèles économiques, elle appelle les gouvernements à ne pas céder à la pression des lobbies et des corporatismes et à accumuler des réglementations contraignantes à l'égard des nouveaux acteurs, comme Uber ou Airbnb, particulièrement visés du fait de l'ampleur de leur croissance, mais aussi de ces nombreuses jeunes sociétés en devenir.

Dans un texte sans valeur contraignante, la Commission européenne suggère que l'interdiction des services de l'économie collaborative ne devrait intervenir qu'en tout dernier recours et que les fondements légaux de l'interdiction d'une activité à un nouvel acteur sont très discutables et peuvent s'apparenter à un monopole, mettant incidemment les gouvernements en garde contre des législations nationales trop restrictives qui entreraient en conflit avec les traités européens.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1900789
Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.
Le #1900792
Safirion a écrit :

Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.


C'est beau
Le #1900806
Safirion a écrit :

Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.


Parce quand ils ont imposés la baisse des couts d'itinérance, c'était une mauvaise idée ?
Le #1900834
Safirion a écrit :

Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.


A force de dire et/ou faire des conneries, les eurodéputés finissent par faire quelque chose d'intelligent, sans s'en rendre compte ou par ... accident

Faut bien que de temps en temps, ils nous sortent quelque chose d'utile
Tiens ! c'est arrivé ça leur a échappé
Le #1900836
La commission européenne cheval de Troie des USA... on aura tout vu !
Le #1900898
saepho a écrit :

Safirion a écrit :

Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.


Parce quand ils ont imposés la baisse des couts d'itinérance, c'était une mauvaise idée ?


Non, ça aussi c'était une excellente chose
Le #1900899
Safirion a écrit :

saepho a écrit :

Safirion a écrit :

Ah bah voilà ! Merci l'Europe ! Pour une fois qu'ils ne disent pas de la merde.


Parce quand ils ont imposés la baisse des couts d'itinérance, c'était une mauvaise idée ?


Non, ça aussi c'était une excellente chose


En même temps il y a tellement d'abus.
Le #1901032
Étonnant qu'elle n'interdise pas d'interdire, tout simplement
Le #1901054
frenchcat a écrit :

Étonnant qu'elle n'interdise pas d'interdire, tout simplement


En même temps, voudrais-tu qu'on n'interdise pas le viol ?
Le #1901057
saepho a écrit :

frenchcat a écrit :

Étonnant qu'elle n'interdise pas d'interdire, tout simplement


En même temps, voudrais-tu qu'on n'interdise pas le viol ?


Je pense qu'il parlait du cas présent et non d'une généralité
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]