Ubisoft : un outil à venir pour lutter contre le piratage

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Kotaku
Yves Guillemot - PDG Ubisoft - Photo 1.

La quasi-totalité de l'industrie du jeu vidéo aimerait bien que le piratage lui dise adieu. Malheureusement, cela ne se fera pas sans une lutte acharnée, et à ce propos, Ubisoft prépare son arme qui devrait lui être des plus utiles.

Yves Guillemot - PDG Ubisoft - Photo 1.Ce n'est pas parce que le piratage est désormais bien ancré dans notre société qu'il ne faut pas le combattre. Yves Guillemot, à la tête d'Ubisoft, partage ce sentiment, sans doute à cause du fait que la société a enregistré de sérieux manques à gagner, justement en partie à cause de la prolifération de moyens illégaux pour se procurer des softs. Alors, il s'agira de trouver des façons, une fois de plus, d'enrayer ce système bien malhonnête, et Yves semble être confiant en celle dont usera prochainement Ubisoft.

"En tout, sur console, le piratage est faible. Sur le PC, il est pas mal présent. Nous travaillons sur un outil qui devrait nous permettre de réduire celui du PC dès l'année prochaine et probablement une partie cette année."

Pas plus de précisions de sa part concernant la nature de cet objet, physique ou non, dont l'ambition serait donc de diminuer le taux de piratage des jeux.


Il est partout
Mr. Guillemot a parlé du fait que ce fléau était très fort sur la Nintendo DS, mais déjà moins sur DSi. Et pour contrer un minimum cela, Ubisoft a compris qu'il fallait réagir en fournissant des goodies en plus du jeu en boîte. L'augmentation du piratage sur DS aurait démarré en Espagne, où les chutes de ventes n'ont pas tardé. Mais les autres pays ne seront pas épargnés, nous le voyons même en France où les chiffres que nous lisons n'ont rien de totalement réjouissant. Ubisoft compte bien prendre exemple sur Nintendo à ce sujet :

"Nintendo a été capable de ralentir significativement le piratage au Japon. Ils mettent maintenant la pression pour veiller à ce qu'il diminue également dans beaucoup d'autres pays. Nous pensons que nous pourrons résoudre ce problème."

La PSP est elle aussi grandement touchée, ce qui a conduit Ubisoft à toucher de moins en moins à la machine mais, dixit Yves Guillemot, il existe désormais "de nouveaux moyens de contrôler le piratage" sur PSP. Et sans doute, naîtront ensuite "des manières inédites de détourner ces nouveaux moyens". Le monde est ainsi fait.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #495761
C'est un comique le gars :

1) pour l'histoire de japon, c'est logique, làbas le piratage c'est loin d'être dans les meurs.

2) la psp forcément stoppera le piratage vu que le dernier modèle nécessite l'achat du jeu en ligne.

Il parle pour rien dire quoi


PS: niveau PC, celui qui trouvera l'astuce parfaite n'est surement pas encore née, quand on voit qu'il est plus aisé de lancer un jeu piraté qu'un jeux original "dit" sécurisé
Le #495821
Sukebe >Vas pirater Steam toi, on verra ensuite, du L4D cracké j'en croise pas beaucoup.

Quand à la DS c'est la "kevin mode" ou trouver un linker est parfait pour jouer a Pokemon.
La PSP même combat, mais pour ton info la PSP GO ne remplacera pas la PSP actuelle qui sera toujours vendue... donc ça ne règlera RIEN du tout.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]