Jeux supprimés sur Uplay : les revendeurs s'expriment, EA détecte la cause

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Game Informer
Ubisoft - logo

L'affaire de la suppression de jeux et clés sur le compte Uplay de plusieurs joueurs revient sous les projecteurs avec quelques brefs détails communiqués par Ubisoft, ainsi que les commentaires des deux revendeurs tiers cités par les joueurs, à savoir Kinguin et G2A.

Plus tôt cette semaine, nous avons relayé dans nos colonnes que l'éditeur Ubisoft a purement et simplement supprimé le jeu Far Cry 4 du compte de plusieurs joueurs, empêchant ainsi de jouer alors que l'achat a été initialement effectué.

UPlayIl a toutefois été souligné que les gamers touchés par ce phénomène avaient acheté leurs clés auprès d'un revendeur tiers, afin de profiter de tarifs plus avantageux que directement sur la plateforme de téléchargement d'Ubisoft.

Le site Game Informer a pu obtenir de brefs détails de la part de l'éditeur par e-mail, certifiant que « nous désactivons régulièrement des clés obtenues frauduleusement et revendues », et en ajoutant « Dans ce cas, nous étudions actuellement l'origine de la fraude et tiendrons nos consommateurs informés lorsque nous aurons plus de détails à partager. En attendant, les clients doivent contacter le vendeur auprès duquel ils ont acheté leur clé ».

La revente illégale de clés a effectivement été un souci, notamment via le fournisseur 7 Entertainment qui commercialisait au prix fort des clés acquises via des Humble Bundle.

Face à cet épineux problème, le revendeur Kinguin s'est officiellement exprimé, en précisant que « l'affaire actuelle soulevée par Ubisoft est injuste pour les joueurs ». « Nous croyons que Ubisoft n'a aucun fondement concernant son action. Il l'a simplement fait car il le pouvait », a ajouté le porte-parole.

De son côté, le distributeur G2A a également apporté quelques indications officielles, en soulignant qu'ils n'est « en aucun cas responsable de cette procédure », mais promet une forme de compensation en faveur des joueurs touchés par ce problème :

« Pour les utilisateurs qui ont effectué des transactions sans le G2A Shield, nous vérifierons si le commerçant correspondant est responsable du retrait de la clé. Si oui, les utilisateurs recevront une compensation. Tous les utilisateurs qui ont utilisé le G2A Shield et qui sont affecté par la décision actuelle pourront obtenir une nouvelle clé pour le jeu ou un remboursement ».

L'éditeur Electronic Arts vient de confirmer que les clés frauduleuses proviennent de sa plateforme, Origin. Selon les propos de la société, des clés d'activation de jeux Ubisoft ont été achetées à l'aide de cartes de crédit frauduleuses.

« Nous avons identifié les clés non autorisées et avons notifié Ubisoft », a déclaré le porte-parole d'EA a Game Informer. L'éditeur en profite pour inviter les joueurs qui ont vu leurs jeux supprimés de se tourner vers le revendeur par lequel ils sont passés pour l'achat initial, afin de demander un remboursement.

EA a supprimé les jeux Ubisoft présents sur Origin, afin de se prémunir des achats frauduleux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1831038
Les joies du démat et des drmalacon......

Uplay c'est pas les seuls, l'unique fois ou j'ai acheté un jeu avec steam à la fnac, on m'a traité de voleur et refusé ma clé....

Du coup tout ces genres de jeux c'est tipiak dans la bécane et licence sous blister dans l'armoire, j'emmerde ces connards moi j'en veux pas de leurs trucs et hors de question que je leur fasse la joie de me priver de titres si j'ai envie d'y jouer.
Le #1831052
J'utilise Steam depuis de nombreuses années et chaque fois que j'ai eu un problème c'est avec Ubisoft.

Mon dernier problème en date c'est Anno 2070 qui a mis 1 mois pour que l'installation soit réactivée par le service client. En cause un DRM qui limitait le nombre d'installation.

Ce ne sont pas revendeurs qui sont forcement en cause, mais une société française qui a oublié les bases du commerce et du service pour faire uniquement du pognon. Ils ont perdu leur âme au profit de la rentabilité. Le client (joueur) n'est pas reconnu dans cette société. Donc Ubisoft a agit sans réfléchir.

Je pense qu'une communication (concertation avec les distributeurs concernés) de la part de l'éditeur avant d'agir aurait certainement éviter cette affaire... un basic quand on travaille en partenariat.

Mais ils ont voulu montrer qu'ils avaient les plus grosses... et qu'ils avaient la possibilité de punir.
Le #1831057
KAISER59 a écrit :

Les joies du démat et des drmalacon......

Uplay c'est pas les seuls, l'unique fois ou j'ai acheté un jeu avec steam à la fnac, on m'a traité de voleur et refusé ma clé....

Du coup tout ces genres de jeux c'est tipiak dans la bécane et licence sous blister dans l'armoire, j'emmerde ces connards moi j'en veux pas de leurs trucs et hors de question que je leur fasse la joie de me priver de titres si j'ai envie d'y jouer.


2 solutions:
1 - le jeu était du reconditionné ou de l'occasion sans le cacher, les conditions de Steam sont, malheureusement, intraitables sur ce cas-là. La FNAC est responsable d'avoir revendu un produit utilisé.
2 - le jeu était bel et bien neuf et dans ce cas il suffisait de donner tous les détails au support et la clé te serait revenu de plein droit.

En bientôt 11 ans sur Steam, je n'ai jamais eu le moindre problème de ce type. J'ai acheté à tous les râteliers possibles (donc boite, clé en ligne (dont G2Play!), boutique Steam, boutique tierce (Humble)).
Alors je suis toujours surpris de lire quelqu'un dire avoir eu des soucis avec Steam. Il n'y a aucune chance dans cette histoire.

En dehors de ce point, si ce que tu dis est vrai, tu vaux mieux que la majorité des illégaux, tu achètes le titre mais joue avec une version nettoyée. Contrairement à une trop grosse proportion de joueurs malhonnêtes ou avec une excuse bidon.
Le jour où certains se feront virer car leurs supérieurs trouveront le moyen de faire faire gratuitement leur boulot, ils comprendront ce qu'ils font.
Le #1831061
LGdotfr a écrit :

KAISER59 a écrit :

Les joies du démat et des drmalacon......

Uplay c'est pas les seuls, l'unique fois ou j'ai acheté un jeu avec steam à la fnac, on m'a traité de voleur et refusé ma clé....

Du coup tout ces genres de jeux c'est tipiak dans la bécane et licence sous blister dans l'armoire, j'emmerde ces connards moi j'en veux pas de leurs trucs et hors de question que je leur fasse la joie de me priver de titres si j'ai envie d'y jouer.


2 solutions:
1 - le jeu était du reconditionné ou de l'occasion sans le cacher, les conditions de Steam sont, malheureusement, intraitables sur ce cas-là. La FNAC est responsable d'avoir revendu un produit utilisé.
2 - le jeu était bel et bien neuf et dans ce cas il suffisait de donner tous les détails au support et la clé te serait revenu de plein droit.

En bientôt 11 ans sur Steam, je n'ai jamais eu le moindre problème de ce type. J'ai acheté à tous les râteliers possibles (donc boite, clé en ligne (dont G2Play!), boutique Steam, boutique tierce (Humble)).
Alors je suis toujours surpris de lire quelqu'un dire avoir eu des soucis avec Steam. Il n'y a aucune chance dans cette histoire.

En dehors de ce point, si ce que tu dis est vrai, tu vaux mieux que la majorité des illégaux, tu achètes le titre mais joue avec une version nettoyée. Contrairement à une trop grosse proportion de joueurs malhonnêtes ou avec une excuse bidon.
Le jour où certains se feront virer car leurs supérieurs trouveront le moyen de faire faire gratuitement leur boulot, ils comprendront ce qu'ils font.


Steam n'est pas en cause, c'est le drm Ubisoft qui bloque la clé après un nombre d'installation. C'est un DRM connu (je ne sais plus le nom) qu'Ubi a mis en place.
Quelque soit le distributeur, UBI limitera le nombre d'installation de son jeu.
Le #1831068
KILITE a écrit :

LGdotfr a écrit :

KAISER59 a écrit :

Les joies du démat et des drmalacon......

Uplay c'est pas les seuls, l'unique fois ou j'ai acheté un jeu avec steam à la fnac, on m'a traité de voleur et refusé ma clé....

Du coup tout ces genres de jeux c'est tipiak dans la bécane et licence sous blister dans l'armoire, j'emmerde ces connards moi j'en veux pas de leurs trucs et hors de question que je leur fasse la joie de me priver de titres si j'ai envie d'y jouer.


2 solutions:
1 - le jeu était du reconditionné ou de l'occasion sans le cacher, les conditions de Steam sont, malheureusement, intraitables sur ce cas-là. La FNAC est responsable d'avoir revendu un produit utilisé.
2 - le jeu était bel et bien neuf et dans ce cas il suffisait de donner tous les détails au support et la clé te serait revenu de plein droit.

En bientôt 11 ans sur Steam, je n'ai jamais eu le moindre problème de ce type. J'ai acheté à tous les râteliers possibles (donc boite, clé en ligne (dont G2Play!), boutique Steam, boutique tierce (Humble)).
Alors je suis toujours surpris de lire quelqu'un dire avoir eu des soucis avec Steam. Il n'y a aucune chance dans cette histoire.

En dehors de ce point, si ce que tu dis est vrai, tu vaux mieux que la majorité des illégaux, tu achètes le titre mais joue avec une version nettoyée. Contrairement à une trop grosse proportion de joueurs malhonnêtes ou avec une excuse bidon.
Le jour où certains se feront virer car leurs supérieurs trouveront le moyen de faire faire gratuitement leur boulot, ils comprendront ce qu'ils font.


Steam n'est pas en cause, c'est le drm Ubisoft qui bloque la clé après un nombre d'installation. C'est un DRM connu (je ne sais plus le nom) qu'Ubi a mis en place.
Quelque soit le distributeur, UBI limitera le nombre d'installation de son jeu.


Désolé, Je ne réagissais qu'à KAISER59 et non à ton message

Dans ton cas oui, c'est côté Ubi.
Ce genre de DRM, dont j'ai oublié le nom, sont en place depuis bien des années et pas seulement par Ubi d'ailleurs (EA, Rockstar,...).
Ces machins avec un nombre limité d'activation et si t'oubliais avant de formater de désactiver la copie, dans le fondement. Bien que, comme tu le dis, un coup de téléphone (surtaxé évidemment) à l'éditeur débloquait la situation.

C'est pour ça, en comparaison de ces machins et la connexion permanente, Steam est largement le moins chiant des DRMs. Il n'est chiant que dans le cas de l'installation qui nécessite l'accès à Internet. Chose négative recevable il y a 11 ans, moins de nos jours.
Le #1831082
LGdotfr a écrit :

KILITE a écrit :

LGdotfr a écrit :

KAISER59 a écrit :

Les joies du démat et des drmalacon......

Uplay c'est pas les seuls, l'unique fois ou j'ai acheté un jeu avec steam à la fnac, on m'a traité de voleur et refusé ma clé....

Du coup tout ces genres de jeux c'est tipiak dans la bécane et licence sous blister dans l'armoire, j'emmerde ces connards moi j'en veux pas de leurs trucs et hors de question que je leur fasse la joie de me priver de titres si j'ai envie d'y jouer.


2 solutions:
1 - le jeu était du reconditionné ou de l'occasion sans le cacher, les conditions de Steam sont, malheureusement, intraitables sur ce cas-là. La FNAC est responsable d'avoir revendu un produit utilisé.
2 - le jeu était bel et bien neuf et dans ce cas il suffisait de donner tous les détails au support et la clé te serait revenu de plein droit.

En bientôt 11 ans sur Steam, je n'ai jamais eu le moindre problème de ce type. J'ai acheté à tous les râteliers possibles (donc boite, clé en ligne (dont G2Play!), boutique Steam, boutique tierce (Humble)).
Alors je suis toujours surpris de lire quelqu'un dire avoir eu des soucis avec Steam. Il n'y a aucune chance dans cette histoire.

En dehors de ce point, si ce que tu dis est vrai, tu vaux mieux que la majorité des illégaux, tu achètes le titre mais joue avec une version nettoyée. Contrairement à une trop grosse proportion de joueurs malhonnêtes ou avec une excuse bidon.
Le jour où certains se feront virer car leurs supérieurs trouveront le moyen de faire faire gratuitement leur boulot, ils comprendront ce qu'ils font.


Steam n'est pas en cause, c'est le drm Ubisoft qui bloque la clé après un nombre d'installation. C'est un DRM connu (je ne sais plus le nom) qu'Ubi a mis en place.
Quelque soit le distributeur, UBI limitera le nombre d'installation de son jeu.


Désolé, Je ne réagissais qu'à KAISER59 et non à ton message

Dans ton cas oui, c'est côté Ubi.
Ce genre de DRM, dont j'ai oublié le nom, sont en place depuis bien des années et pas seulement par Ubi d'ailleurs (EA, Rockstar,...).
Ces machins avec un nombre limité d'activation et si t'oubliais avant de formater de désactiver la copie, dans le fondement. Bien que, comme tu le dis, un coup de téléphone (surtaxé évidemment) à l'éditeur débloquait la situation.

C'est pour ça, en comparaison de ces machins et la connexion permanente, Steam est largement le moins chiant des DRMs. Il n'est chiant que dans le cas de l'installation qui nécessite l'accès à Internet. Chose négative recevable il y a 11 ans, moins de nos jours.


Oops, désolé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]