L'UFC Que Choisir s'attaque aux acteurs des jeux vidéo

Le par  |  5 commentaire(s)
UFC Que Choisir

L'UFC Que Choisir, la très connue association de consommateurs qui œuvre pour le bien-être de ces derniers, a mis le nez dans les pratiques du monde des jeux vidéo.

UFC Que ChoisirEn France aussi, les éditeurs peuvent désormais s'inquiéter et voir leurs pratiques commerciales remises en question. C'est souvent aux Etats-Unis où les joueurs montent facilement au créneau, demandant des comptes à la justice, mais cela finit aussi par arriver dans l'hexagone. L'UFC que Choisir, l'association de consommateurs, très médiatique et reconnue, a étudié le monde des jeux vidéo et propose d'ailleurs ses conclusions en ligne.

Elles ne sont forcément pas en adéquation avec les intérêts des consommateurs et, de ce fait l'UFC place devant la justice 3 distributeurs (Micromania, Fnac et Game France) et 4 éditeurs de jeux (Codemasters, Warner Bros. Interactive Entertainment, THQ, Bethesda Softworks). Une plainte a été déposée à l'encontre de ces derniers, l'UFC leur reprochant des pratiques commerciales peu scrupuleuses.

L'UFC montre du doigt des jeux livrés au public bourrés de bugs (problème de freeze, de sauvegardes,...), la pratique de contenus payants, l'obligation de disposer d'une connexion Internet, l'utilisation de DRM ou des récents Pass Online.

Face à ces pratiques qu'elle qualifie d'abus, l'UFC a également demandé qu'une enquête soit menée auprès de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes).

Il est certain que cette prise de position de la part de l'UFC ne devrait pas en rester là, que les joueurs seront certainement heureux de voir qu'ils sont écoutés, en France. Il va sans dire que nous suivrons tout ceci avec beaucoup d'intérêt.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #866781
Autant dire qu'il était plus que temps, tant les abus sont nombreux et les comportements de certains éditeurs, limite mafieux !

Reste maintenant a prier le dieu du jeu vidéo, pour que l'UFC gagne son procès, parce que sinon, l'avenir du JV pour le consommateur, c'est une boite de préparation H avec chaque titre qu'il achètera.
Le #866811
C'est aussi en partie aux joueurs à savoir dire non sur ce qui est proposé : les consoles en kit, les DLC, les activations obligatoires sur le net, etc...
Tant qu'une majorité de joueurs accepte de payer, les éditeurs ont raisons de tirer sur la corde. A nous de renverser la vapeur .
Je ne sais pas comment ça va se passer dans d'autres pays mais en France je doute qu'en 2012 les éditeurs de consoles et de jeux s'en mettent plein les poches vu les augmentations que l'on va avoir !
Le #866901
@anotherstyle31

Je suis entièrement d'accord avec toi, malheureusement j'ai une très piètre opinion du consommateur/joueur d'aujourd'hui, celui-là même qui permet à des titres comme COD d'engranger plus de 700 millions de $ en 5 jours, et d'imposer à tous des business models à l'origine des abus que dénonce l'UFC.

Aussi je ne peux que me réjouir de l'initiative de cette assoc de consommateurs, puisqu'il est clair maintenant qu'il n'y a rien de bon à attendre du consommateur moyen qui, force est de constater, n'est qu'un mouton docile. :?

Je ne parierai pas là-dessus, la crise et la perte de pouvoir d’achat on la subit déjà depuis plusieurs années et pourtant ça empêchement pas l'industrie du divertissement d'afficher des profits records, année après année.
Le #866951
thnos >Hmmm à voir et justement ça sera intéressant de faire l'analyse l'année prochaine du comportement financier des joueurs vis à vis de ce qui va se passer.

En tout cas quand on veut : on peut ! J'ai souvenir de la PSP GO, qu'on a accueilli avec les honneurs dûs à son rang..... C'était une vraie réponse faite à la dématérialisation.

Également la 3DS qui a très vite baissée de prix car les joueurs n'avaient pas très envie de faire les moutons, et je crois que la Vita subira le même sort.

Non à la dématérialisation, non aux prix élevés, non à l'activation du compte internet !
Le #866981
Oui ca sera sans nul doute intéressant d'autant plus qu'il y a la vita aussi qui va débouler et pour laquelle, puisqu'on en est dans les suppositions, je prédis le même destin que la 3DS, à savoir une baisse du prix très rapide (vu ce que coute le bordel avec ses deux batteries et ses cartes mémoires propriétaires)

C'est clair, non au DRM connecté, non au tarifs abusifs et aux jeux en kit, et pour moi la démat, devrait se cantonner à des petits jeux indés, ou à tout le moins être une alternative et non une tentative de faire encore plus de fric sur le dos du client et d’étouffer le marché physique. Steam c'est bien gentil, mais hors promo c'est des prix plus chers que l'équivalent en version boite, et l'impossibilité de revendre son jeu puisque la clé d'install du jeu est liée au compte, non cessible et non revendable.

En même temps même si on pouvait le revendre, je me vois mal acheter un compte steam "troudeballe 78" ou autre inventivité du même genre, comme seul le net permet d'en voir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]