Un antivirus intégré aux processeurs'

Le par  |  7 commentaire(s)

C'est l'objectif déjà atteind par AMD pour ses processeurs Athlon 64 où un système intégré dans les circuits empêcherait les débordements de mémoire tampon.

C'est l'objectif déjà atteind par AMD pour ses processeurs Athlon 64 où un système intégré dans les circuits empêcherait les débordements de mémoire tampon. Ce sera aussi bientôt le cas pour Intel qui l'intégrera dans le noyau de son futur Pentium 4 le Prescott.

Cette fonction appelée pour le moment "Execution Protection" n'est pour l'instant gérée par aucun système d'exploitation mais le sera bientôt pour Windows XP dès l'arrivée de son service pack 2 toujours prévu pour le 1er trimestre 2004.

Sachez que près de 50% des virus utilisent les débordements de mémoire (buffer overflows).

Pour le moment, pas d'inquiétude à se faire du côté des éditeurs de logiciels antivirus puisque bien d'autres types d'attaques continuent et continueront de voir le jour et qu'il sera toujours nécessaire pour longtemps encore d'utiliser un logiciel de ce type pour se protéger.

Source : branchez-vous

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1822
Ce n'est pas plutôt aux codeurs et béta-testeurs de s'occuper de cela '
Le #1823
Bah nan c'est bien
C'est comme un firewall matos, là c'est un "antivirus" matos.
C'est bien, y a du progres
Le #1827
le debut du projet longhorn est en marche , ils integrent un antivirus ensuite une puce palladium et ensuite bin tot le monde sous linux avec des "vieux" processeur lol
Le #1829
Enfin une protection sérieuse qui évitera plein de failles (la plupart des failles des systèmes font sont dues à ca).
Anonyme
Le #1849
Personnellement, je trouve que cette utilisation du CPU est pas trop utile.

Juste une façon d'enturbuler le gogo... Et de dédouaner les codeurs de faire du code propre :[
Le #1850
J'ai des 2 question !Si il y a un antivirus integre au proc ca va pas le ralentir ' et pourra t'on faire des mises a jours de l'antivirus'
Le #1860
De toutes façons, un virus n'est qu'un programme qui fait ce que le système lui permet de faire... Les buffer overflows sont surtout à l'origine des failles de sécurité.
Certains systèmes d'exploitation (Linux, OpenBSD...) intègrent déjà des protections contre ce genre de failles, le principe est d'empêcher l'écriture dans les zones mémoire exécutables (base du détournement de l'exécution d'un programme), c'est sûrement ce dont il s'agit ici.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]