Un nouveau langage orienté-contexte

Le par  |  7 commentaire(s) Source : TechNewsWorld

Une équipe de chercheurs met la dernière main à un nouveau langage informatique.

Une équipe de chercheurs met la dernière main à un nouveau langage informatique.

Une équipe internationale finalise en ce moment même un nouveau langage informatique, au nom pour l'instant peu évocateur d'ISO 18629 (sa classification par l'International Standardization Office).

Ce nouveau langage a la particularité d'être contextuel, c'est-à-dire d'envisager les conséquences des commandes transmises à, et exécutées par, un PC.

Basé sur le principe de l'intelligence artificielle, ce langage intègre donc une série de quelque 300 contextes dans lesquels certains éléments de syntaxe prennent des significations différentes selon la situation. Par exemple, le mot "before" (avant) peut être interprété de plusieurs manières, qui dépendent de l'action souhaitée, mais aussi des conséquences envisageables au moment où la commande est entrée: dans certains cas, la première instruction cessera d'être nécessaire ou valide dès l'exécution de la deuxième; dans d'autres cas, elle devra continuer d'être satisfaite pour que le programme puisse passer à l'étape suivante.

L'idée est donc d'apprendre à un programme à "penser" en fonction du contexte, et non plus d'effectuer des commandes de manière systématique.

Une tel langage trouverait des débouchés intéressants dans des domaines tels que la planification de production industrielle, la validation de processus de fabrication, la gestion instantanée de flux ou le contrôle d'informations transmises à des unités informatiques moins "intelligente", afin, dans ce dernier cas, de servir d'interprète.

Les analystes du secteur informatiques voient ce nouveau langage avec un mélange de scepticisme et d'espoir: scepticisme, car s'il doit se développer en parallèle avec les langages déjà bien implantés, il a peu de chance de percer; espoir, parce qu'intégré ou ajouté à des portions de code existantes, il serait comme un image ajoutée à du texte: plus explicite, sans alourdir inutilement la commande.

L'International Standardization Office (ISO; on connaît son sigle également sous le vocable d'International Office for Standardization) a donné à ce langage le numéro d'ordre 18629, a déjà validé six des neufs sections de ce nouveau standard d'écriture informatique, et travaille actuellement à la validation des trois dernières. Une fois cette tâche terminée, les programmeurs et développeurs pourront commencer à écrire des applications conformes à ce nouveau standard.

Le marché potentiel lié à ce nouveau langage est estimé à 21 milliards de dollars à partir de 2007.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #49034
En gros on peut dire un langage de 4ieme generation.
Le #49040
Heuu non 5ème, les langages de 4ème génération ca existe déjà.
Le #49056
si je me souviens bien
1er generation asm like
2ieme C,cobol,pl1,pascal,fortran,basic
3ieme C++,Java,'Pascal OO'(Delphi)
Le #49072
plus on monte dans la sophistication dun langage et plus le programme concu sera lent
Le #49079
Euuuh je comprend pas trop... les structures de décision des langages déjà exitant ne sont pas déjà des testeurs du contexte'
Le #49096
allez on code tout en assembleur <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #49118
Ca risque d'être compliqué... La POO en assembleur, la récursivité !

Le pire c'est que mal pensé, l'assembleur devient plus lent que le C.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]