Une loi sur les mobiles et les antennes '

Le par  |  26 commentaire(s) Source : Mobicity
AntenneRelais

Les dangers du portable, on en parle.

Les dangers du portable, on en parle. Sauf que maintenant, il est question d’une loi.

  • Des détails '

Lors d’une conférence de presse donnée par des députés de divers bords politiques, une proposition de loi a été présentée. Plus précisément, elle concerne l’usage du téléphone portable auprès des jeunes et l’installation des antennes relais, antennes qui font depuis des années l’objet d’une polémique.


Antennerelais



Les députés espèrent rendre obligatoire le permis de construire dans le cadre de l’installation d’une antenne relais et imposer une distance de 300 mètres entre les habitation et celle-ci.









Portableenfant



Par précaution, et connaissant le problème du rayonnement du mobile vers la boîte crânienne, ils veulent proscrire l'usage du téléphone mobile aussi bien dans le primaire que dans le secondaire.





  • Comment réagit l’AFOM '

L’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) s’oppose à cette proposition de loi, surtout concernant les nouvelles mesures pour l’installation des antennes relais.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #62373
Léger problème d'affichage . (t'as du rêver : signé le docounet )

Moi je trouve que l'idée est en soi pas si mauvaise...

Des ondes on en bouffe à tout va... portables, wifi, micro-ondes... Si en plus on rajoute les antennes relais .

Vu le prix qu'ils nous font payer les sms et les abonnements, ils peuvent bien lâcher un peu de sous
Le #62378
Enfin il commence a en prendre conscience ... esperons que ca aboutisse.
Le #62380
C'est fout comme les opérateurs préfèrent priviliger leur portefeuille plutot que le principe de précaution qui devrait être de mise en cas de doutes (comme c'est le cas pour le portable et ses radiation entre autres)
Le #62400
Ben le principe de précaution, ils en tiennent compte... enfin tout du moins le principe de précaution de leur portefeuille...
Le #62409
"Par précaution, et connaissant le problème du rayonnement du mobile vers la boîte crânienne"

Ce n'est meme pas prouvé encore que les rayonnements de cellulaire sont réellement dangereux. Meme qu'ils ont prouvé le contraire mais enfin ....
Le #62427
"C'est fout comme les opérateurs préfèrent priviliger leur portefeuille plutot que le principe de précaution qui devrait être de mise en cas de doutes (comme c'est le cas pour le portable et ses radiation entre autres)"

C'est pareil pour les pétroliers, sauf que eux c'est pire, les effets nocifs (pollution, effet de serre...) sont connus depuis des années et tout le monde s'en fout.
Le #62446
"Désolé, mais les derni_res études montrent que ces rayonnements ont bien un effet, ils conduisent à une diminution de l'épaisseur d'une couche qui sert de protection à notre petit cerveau...même si, pour le moment, tu as raison en disant qu'on n'a aucune idée si cela a ou non un effet nocif. Mais dans ce cas la, on applique généralement le principe de précaution."

Oui plus exactement la barrière hémato-encéphalique (BHE).
http://www.senat.fr/rap/r02-052/r02-05218.html

Vu que pour s'informer on ne peut se fier qu'a une seul et meme source, il est recommandé de faire une recherche et de lire plusieurs documents.

http://www.google.fr/search'hl=fr&q=effet+mobile+cerveau+barriere&btnG=Rechercher&meta=

Très instructifs ...
Le #62447
oui je confirme qu'il y a eu de nombreuses etudes de plusieurs et de differents organismes aussi contradictoire les uns que les autres, donc impossible d'etre sur de quoi que soit.

Le #62458
Joblo

Ce n'est meme pas prouvé encore que les rayonnements de cellulaire sont réellement dangereux. Meme qu'ils ont prouvé le contraire mais enfin ....

Je ne pense pas vivre plus longtemps en ayant un portable collé sur la tete 24/24h, deja qu'au bout de 10 min j'ai mal aux oreilles...
Anonyme
Le - Editer #62459
Ce projet de loi est une bonne chose car il n'y a rien a attendre des organismes impliqués.

Dans le dernier rapport a l'afsse (juin 2005 ) les experts prétendent unanimement qu'il n'y a aucun risque concernant les antennes relais, toute la littérature officielle ne mentionne que des risques thermiques au delà de 41 a 61V/m, or ceci est un mensonge.

Parmi ces experts on trouve 3 personnes qui vu leur CV ne peuvent pas ne pas connaître les problèmes de compatibilité électromagnétique avec les appareils electroniques.


Messieurs les experts , pouvez vous répondre aux question suivantes:

Existe t il des directives, textes de lois et normes de constructions définissant des règles permettant d'assurer la compatibilité électromagnétique entre appareils électronique et/ou appareils de communications électroniques afin d'éviter les dysfonctionnement et existe il notamment un chapitre concernant l'immunité au champs électromagnétique rayonnés '

Selon ces textes, existe il plusieurs environnement d'utilisation de ces appareils électronique selon leur destination, notamment: environnement industriel immunité 10V/m et résidentiel immunité 3V/m'


Les dispositifs médicaux a usage résidentiel n'ont il pas une immunité aux champs électromagnétique rayonné de 3V/m pour des fréquence maximum 1Ghz et 2,5GHz depuis peu'

Les regles a respecter ne précisent t elles pas que le champ électromagnétique environnant perturbant un appareil doit être inférieur au seuil d'immunité pour qu'il y ait compatibilité électromagnétique afin de prévenir les risques de dysfonctionnement'

Le nombre d'appareils concernés et de sources de perturbations en constante augmentation ne fait t il pas augmenter le risque de manière exponentielle'

Comment pouvez vous prétendre qu'il n'y a aucun risque autre que thermique avec des niveaux de l'ordre de 60V/m avec les "antennes relais" alors que vous ne mentionnez jamais le seuil de 3V/m auquel le risque commence de manière indirecte par le biais des appareils electroniques'

Niez vous le fait que 60V/m (décret de 2002) est supérieur a 3V/m et qu'il y a violation des règles de la compatibilité électromagnétique avec les appareils électroniques'

Niez vous le fait que les violation de ces règles (champ perturbateur supérieur au seuil d'immunité ) peuvent entraîner des dysfonctionnement des appareils électronique a usage médicaux non implantés utilisé a domicile'

Les dysfonctionnement de ces appareils ne peuvent il pas avoir de graves conséquence sur la santé et dans certains cas provoquer des décès'

Considerez vous que les appareils electroniques medicaux utilisés a domicile ne servent a rien ou que leurs utilisateurs n'ont qu'a subir les conséquences de votre silence'



Considérez vous que les règles préventives de droit commun afin d'éviter les risques de dysfonctionnement en matière de CEM sont bidon est doivent être abrogées, puisque vous considerez qu'il est normal de les violer '

Pouvez vous expliquer dans ce cas pourquoi quasiment tous les pays les ont adoptées et tous les constructeur de matériel électronique s'y plient malgré le cout exorbitant que cela represente pour certaines PME'

Etes vous capables de dire ou acheter des appareils prévus pour fonctionner dans un environnement pollué a 60V/m '

Par quelle coïncidence extraordinaire ce sujet n'est traité par aucun expert ni organismes dont ils dépendent'

Le titre d'expert officiel autorise t il de cacher certains risques à la population aux collectivité locales et aux médecins'


En détruisant la compatibilité électromagnétique par la dégradation de l'environnement électromagnétique résidentiel normal de 3V/m maximum toutes sources de pollutions confondues et les conséquences qui en découlent sur les dysfonctionnement possibles des appareils électronique médicaux et donc en mettant en danger la vie d'autrui n'y a t il pas violation :


du principe de précaution

de l'article 1 de la charte de l'environnement intégré a notre constitution."Chacun a le droit de vivre
dans un environnement équilibré et favorable à sa santé".

des principales dispositions de l'article L32 12° du code des postes et communications électronique et en particulier la plus importante « garantir dans l'intérêt général la santé et la sécurité des personnes »


Le mensonge par omission récurrent des organismes impliqués et de leurs experts, conduit à la mise en danger des populations en éludant un risque pouvant être mortel , n'est ce pas une faute lourde qui à défaut de justifications claires, réclame des demissions ou des sanctions'
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]