UE : l'usage de la VoIP sur mobile bientôt sans entraves ?

Le par  |  1 commentaire(s)
drapeau Europe UE

Les régulateurs européens évaluent actuellement si le blocage de la VoIP par les opérateurs sur leur réseau mobile relève ou pas de procédés anti-concurrentiels.

drapeau Europe UELorsqu'un abonné choisit un forfait data mobile, notamment en France, il lui est interdit certains usages, dont celui de la téléphonie VoIP ( Voice over IP ). Les opérateurs protègent ainsi leur activité liée au trafic voix, d'autant plus que la téléphonie IP ne leur rapporterait pas grand-chose.

Présentée comme une situation ne pouvant souffrir aucune dérogation, cette question de l'accès à la VoIP sur réseau mobile est pourtant en train de faire débat auprès des régulateurs européens. Le fait de bloquer l'accès à ce type de service ne serait-il pas tout simplement une entrave au jeu de la libre concurrence ?


Une première investigation
L'autorité antitrust de la Commission européenne a ainsi envoyé un questionnaire aux opérateurs mobiles afin qu'ils définissent pas quels moyens ils bloquent ou restreignent l'accès à la VoIP sur leur réseau.

Pour Carolina Milanesi, analyste mobilité chez Gartner, il s'agit d'une mesure de protection contre la chute trop rapide des revenus du trafic voix. " Les opérateurs mobiles s'inquiètent de l'effet à court terme et de la possible perte de revenu sur le trafic voix ", souligne-t-elle.

Toujours est-il que la Commission a l'intention de surveiller étroitement l'évolution du marché de la VoIP, et le questionnaire adressé aux opérateurs pourrait servir de base pour évaluer l'existence d'un éventuel monopole.


Pas si mauvais que ça pour les opérateurs
Certains opérateurs ont commencé à ouvrir leur réseau au trafic VoIP, dans un cadre limité mais qui pourrait s'étendre. Cela aurait même l'avantage d'accroître le trafic réseau, ce que pourraient exploiter les opérateurs.

Pour Marcel Smits, directeur financier de KPN, dont le réseau est ouvert aux services VoIP mobiles, " ces produits élargissent réellement le marché. Les gens utilisent Skype sur leur mobile d'une façon différente d'un appel normal. "

Il semble donc que ce soit d'abord une question de mentalité, les opérateurs ne manquant de toute façon pas d'idées pour créer des services mobiles rentables. De la même manière, les opérateurs ont mis du temps avant d'accepter de proposer des forfaits data illimités, qui sont pourtant la seule voie pour la démocratisation des usages data.

A noter que l'opérateur 3 a déjà lancé plusieurs " SkypePhones " dans divers pays, permettant de profiter de la VoIP sur réseau mobile depuis une touche dédiée.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #357361
Il était temps, mais avant que ça passe. Free sera déjà sur le marché avec un forfait freebox internet- fixe- Tv et phone 3g pour même pas 40 €.

Il serait temps temps aussi de s'attaquer aux pub mensongére avec des forfaits data illimité limité a 500 mo et blocage sur P2P et newsgroup.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]