Universal Music et Pascal Nègre

Le par  |  13 commentaire(s)

Le site Lepoint.

Le site Lepoint.fr vient de mettre en ligne un article qui s'intéresse à Pascal Nègre, l'actuel PDG de la société Universal Music, bien connu pour ses prises de positions contre le peer to peer.

Pour rappel, Universal Music est la société leader en France, avec 34,4% de parts de marché.

Je vous livre ici quelques extraits mais je ne peux que vous conseiller la lecture complète de cet article très intéressant.


Pascal Nègre explique que, suite à la baisse de 15% du marché du CD en France, il a du "couper dans les dépenses à tous les étages : moins d'aides aux tournées, ce qui représente environ 15 % de mon budget marketing. Moins de pub télé et, du coup, un peu plus de pub à la radio, c'est moins cher. On a dû fermer nos quatre bureaux régionaux et licencier une quinzaine de personnes. On a été plus vigilants sur les clips en instaurant des " seuils d'exposition ", c'est-à-dire qu'on ne fabrique le clip que lorsque la chanson est diffusée par un nombre significatif de radios.

Sur dix artistes signés, un ou deux connaîtront un jour le succès,
explique Nègre. J'ai dû réduire ce réservoir de 15 %, et je sais pertinemment que je suis en train de rater le prochain Calogero ! Il faut des années pour lancer une Zazie ou un De Palmas. J'ai peur que les vraies conséquences du piratage n'adviennent que dans trois ans : une génération d'artistes français aura été sacrifiée ! Les gens qui téléchargent illégalement ne s'en rendent pas compte. »

Les majors de la musique annoncent ainsi que 700 millions de fichiers ont été échangés de façon illicite en 2004.


Mais ces explications sont-elles exactes '
Lisons la suite :

"Le moindre patron de label, du style Mercury, Barclay, Polydor... émarge à 30 000 euros par mois alors que, honnêtement, ce sont de petits business, confie cet ancien cadre de l'industrie musicale. Il y a quelques années, EMI France cherchait son dirigeant. Un chasseur de têtes m'a proposé le job pour 61 000 euros par mois, 183 000 euros de bonus annuel, plus un tiers du pack en stock-options tous les trois ans. Vous imaginez combien de disques il faut vendre pour payer le salaire du patron '"

Enfin, je vous laisse seuls juges de la conclusion de cet article :

Bien que leader, Nègre ne fait pas mieux : 83 330 euros de salaire mensuel (1 million d'euros par an, l'équivalent d'un disque de platine). Son bonus annuel, en revanche, s'est effondré avec la crise du disque. Salauds de pirates !


Cela laisse songeur........


Consulter l'article

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #35604
y a po mieux pour expliquer sa lutte contre les "pirates" !
;-))
Le #35605
Lutte contre le piratage pour toucher plus de 83330?/mois ''' Ca m'dégoûte, j'vais gerber moi ...
Le #35608
la hauteur du salaire des PDG me choque moins que leur comportement en terme de business... notamment lorsqu'ils font la guerre aux pirates mais que par ailleurs, ils "oublient" de payer des ayant droits... Bravo messieurs !
Le #35609
Avec 83330?/mois, il peut s'en acheter des CD lui, pas de problème! Même pas sûr qu'il les achète d'ailleurs... Il ne paye même pas la SACEM...
Le #35613
C'est toujours les autres, mais les maisons de disques et compagnie ne se remettent jamais en cause ! Les pirates c'est les coupables, nous non ! Nous sommes parfait, nous avons pris les bonnes décisions depuis très longtemps, nous menons une politique intelligente et d'anticipation... !
Le #35614
il est [bien] payé pour faire ce boulot. en plus, une recompense au bout. Que dire de plus'!
Le #35618
il a qu'a proposer moins de daubes et moins de reprises,il n ya que ca qui sort,des reprises de reprise de reprise.
Le #35629
Désolé mais Pascal Nègre et moi n'avons pas la meme notion du mot " artiste ".
Star'ac 'n co, j'apelle pas ca un artiste.
Comme dit plus haut, resservir un titre sorti il y a X année, et juste mixé, c'est prendre les gens pour des cons, et les gens aiment pas etre pris pour des cons, la preuve ...

La musique n'as plus de sens de nos jours, elle devrait être gratuite ou quasiment.
Un artiste devrait aussi toucher beaucoup plus sur un simple CD vendu, et la maison de disque beaucoup moins.

Les vrais artistes qui considèrent la musique comme un art, diffusent gratuitement leurs titres sur le net, par la passion de l'onde musicale, pour se faire connaitre. ( quitte à vendre après )

Tant qu'il comprendra pas ca, il continuera de se faire faucher à tort et à travers, s'il pensait aux poches des consommateurs, avant de penser à ses propres poches ou à celles de sa boite, ca irait tout de suite mieux
Le #35635
Et bien... avec un tel salaire, il ferrait mieux d'embaucher des directeurs artistiques pour scruter les cabarets a la recherche de nouveaux talents, et virer quelques directeurs marketting... je rejoinds totalement le commentaire ci dessus.
zutnanardestdejapris Hors ligne Héroïque 819 points
Le #35641
C'est le capitalisme moderne : je cesse d'investir pour gagner plus. On voit que la retraite n'est pas loin!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]