USA: oui à la surveillance du réseau Internet

Le par  |  14 commentaire(s)
Internet 1 @

La FCC ( Federal Communication Commission ) vient de remporter la bataille juridique au sujet de la surveillance sur le réseau Internet.

Internet 1La FCC ( Federal Communication Commission ) vient de remporter la bataille juridique au sujet de la surveillance sur le réseau Internet.


Le droit à la surveillance

Vendredi dernier, la Cour d'Appel de Washington, par la voix du juge David Sentelle, a en effet rendu son verdict et donné raison à la commission FCC, s'appuyant sur la loi CALEA ( Communications Assistance for Law Enforcement Act ), qui date de 1994.  Rappelons que, selon la loi en question, les nouvelles technologies qui peuvent aider les autorités dans l'exercice de leurs fonctions doivent pouvoir être utilisées sans restrictions.

La Justice américaine considère donc maintenant que le réseau Internet en fait partie, et que les autorités compétentes peuvent donc s'appuyer dessus afin d'effectuer une activité de surveillance, comme par exemple écouter les lignes téléphoniques empruntant le réseau Internet (VoIP) dans le cadre d'une affaire de stupéfiants ou encore de terrorisme.


Tout le monde est loin d'être d'accord

Selon Patrick Leahy, démocrate et sénateur du Vermont mais faisant aussi partie des personnes ayant soutenu la loi CALEA, cette décision est fondée sur une loi qui a été adoptée à l'heure où les enjeux d'Internet - celui de 2006 - n'existaient pas. Une seconde personne,  Jim Dempsey, directeur du centre CDT ( Center for Democracy & Technology ), voit cette autorisation comme une menace de la vie privée des citoyens et de la confidentialité des informations des compagnies innovantes.


Droit à la surveillance ou pas ' Nous vous laissons débattre de cette épineuse question.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #113055
SI c'est pour une enquête, c'est normal de pouvoir surveiller le gars soupsonné...non ' On peut très bien mettre déjà les gens sur écoute donc pour moi ça ne change rien...
Le #113061
Vive les algorithme de chiffrement haut niveau... c'est le seul truc qui leur reste pour pouvoir proteger non pas un super attentat terroriste mais simplement la vie privée de chacun
Le #113066
Mouais, enfin le chiffrement des réseaux ...
Faut savoir que la NSA a environ dix ans d'avance en technique de chiffrement/déchiffrement.

http://maliks.ifrance.com/faq-cle.html
extrait :
« 4.3. La NSA/DST/autre connaît des méthodes de cryptanalyses avancées.

Il est vrai que la NSA a expliqué (par l'intermédiaire de Don Coppersmith) en 1987 qu'il connaissaient déjà en 1977 la cryptanalyse différentielle, découverte dans le public par E. Biham et A. Shamir en cette année 1987, justement. L'algorithme DES, conçu en 1977, est spécialement protégé contre cette attaque.

Néanmoins, précisons que cette attaque nécessite un grand nombre de couples clair/chiffré, et est de toutes façons irréaliste. Par ailleurs, DES n'a pas été protégé contre la cryptanalyse linéaire, découverte en 1993 par Matsui, ce qui donne une borne de 15 ans sur l'avance scientifique de la NSA. Enfin, cette dernière cryptanalyse est irréaliste quand même (il faut 64 To de texte clair connu, plusieurs dizaines de millions de fois la Bible).

De semblables rumeurs ont été évoquées pour la factorisation, le logarithme discret et le remède contre les furoncles. On reconnaît assez facilement ces rumeurs aux références omniprésentes à un complot international de méchants pas beaux qui veulent tout savoir sur tout le monde.

De toutes façons, au-delà d'un certain point, il devient infiniment moins cher de placer une caméra dans votre bureau que de faire mouliner un ordinateur quantique. Savez-vous qu'on peut reconstruire ce qui s'affiche sur votre écran à 100 mètres de distance ' Et pareil pour ce que vous tapez au clavier. Il faut une cage de Faraday bien conçue pour se protéger contre ça. Le chiffrement permet juste de construire un canal sûr entre deux points, il ne protège pas ces points en particulier. »
Le #113075
ouais, c'est sur que le débat entre sécurité nationale et vie privée ne date pas d'hier. Mais comme toujours les étatsuniens font tout à l'extrême : je rappelle qu'outre athlantique, le chiffrement de données est une infraction de la même classe que la posséssion de matériaux nucléaire.
Le #113077
T'as meme pas besoin d'aller si loin, en france le chiffrement est tellement ridiculement bas qu'il ne presque a rien dans l'absolu... Enfin il y des ptites techniques pour passer outre ca bien
Le #113081
@panurge
je suis d'un avis tout a fait contraire a toi, car disons que je connais bien le milieu de la crypto.
tu parles des années 80, nul doute qu'en ce temps la, la NSA avait 10 ans d'avance.Quant au DES, il a ete cassé et n'est plus sur.une clef 128 bits DES se casse en 23h avec le bon equipement.
A mon avis, le triple DES n'est pas sur car on diminue l'indice de resistance de l'algo.
Concernant la situation actuelle, je pense que RSA et AES(version rjindael exclusif) sont les deux meilleurs. Si on suit l'actualité crypto de ces dernieres années, on voit que les labos universitaires on trouvé des failles dans RSA, dont visiblement la NSA n'etait pas au courant (article de 2004 de l'equipe chinoise). Je pense qu'actuellement, la NSA n'a plus d'avance.
Le #113082
Attention ce genre de mesure s'adresse directement à nous et la criminalité ou le terrorisme ne sont que des pretextes assez grossiers.
Les criminels et les terroristes qui ont à se communiquer des informations le font par des moyens sécurisés et/ou suffisemment cryptés pour leur usage.
Seul l'internaute lambda envoi des mails non cryptés et echange des fichiers en clair sur le p2p ...
@freeman : si tu t'y connais, tu conseilles quoi pour
- chiffrer de façon relativement efficace avec un bon ratio sûreté / puissance necessaire au chiffrement. Disons sans saturer un processeur à 200 Mhz.
- chiffrer de façon la plus sûre possible
Le #113094
C'est le même probleme que d'habitude un extreme et l'autre extreme ne sont pas bon.
Laisser internet sans surveillance et tout les terroristes et organisations criminel seront ravi.
Alors il faut une surveillance pas de soucis, le vrai soucis c'est qu'on sait d'avance qu'il y aura de l'abus de surveillance...
Pas pour toi petit forumiste les usa s'en battent les C... de ta vie mais plutot des probleme d'espionnage industriel, politique, economique etc...
Le #113100
@mururoa tout a fait d'accord avec ton debut
bon la premiere regle en crypto, c'est que l'algo doit etre public, donc NE PAS utiliser des algos peu connus.
je deconseille les logiciels propriétaires de cryptage car impossible de voir comment l'algo a ete implementé (dans la majorité des cas, exemple bestcrypt)
Ensuite, tout depend de ce que tu veux faire, si c'est pour crypter des données sur ton disque dur, je conseille winaes (1.0 beta) et pr les echanges fichiers waste
Le #113131
@freeman et mururoa
D'accord avec vous sur le début de mururoa (il ne s'agît que de fliquer Mr et Mme Dupont) et sur l'avis de freeman: la NSA est dépassée.
Il n'est cependant pas nécessaire pour un terroriste de passer par ces fameux cryptages.
Il leur suffit d'employer un dialecte, en y insérant ce qu'en argot on appelait du java.
Ni la NSA ni la CIA ne disposent de traducteurs Orientaux, Moyen-Orientaux ou Africains fiables,(sans parler des nombres suffisants)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]