USA : la sécurité des PC gouvernementaux mise à mal

Le par  |  7 commentaire(s)
hacker

Il pourrait s'agir d'un scénario digne des plus grandes productions hollywoodiennes.

Il pourrait s'agir d'un scénario digne des plus grandes productions hollywoodiennes. Sauf qu'ici on est bien loin d'une fiction mais plutôt proche d'une réalité qui met une fois de plus les Etats Unis devant le fait accompli. La sécurité absolue n'existe pas et notamment pour ce qui est de la cyber criminalité qui tend à se développer ces derniers temps. Rien de tel qu'un crash-test grandeur nature pour le vérifier.


Les hackers blancs à l'oeuvre
HackerNous l'apprenons seulement aujourd'hui bien que l'opération se soit déroulée en février dernier. Durant quatre jours, des pirates informatiques, des " hackers blancs " recrutés pour l'occasion ont testé la sécurité des PC gouvernementaux US en essayant de pénétrer les systèmes informatiques par tous les moyens connus. C'est le plus grand exercice du genre jamais réalisé aux USA. Trois cents personnes des agences fédérales étaient associées à cette opération.


Paralysies stratégiques
Le résultat est sans surprise : il existait bien des failles qui pouvaient mettre en péril la sécurité nationale américaine. Il y a le vol de données secrètes mais aussi des dommages beaucoup plus immédiats comme la possibilité de paralyser un aéroport ou encore de priver une ville entière de son électricité. Les systèmes informatiques qui contrôlent les points stratégiques n'ont apparemment résisté que quelques jours à une attaque simultanée.

Aujourd'hui, le ministère de la Sécurité intérieure qui pilotait l'opération a certainement du combler les failles de ses systèmes informatiques les plus sensibles. Bien peu d'informations ont filtré de cet exercice, et impossible de dire quels types de failles ont été décelés, aucun observateur indépendant n'ayant été invité à cette simulation.

°°°°°°°
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #130821
"en essayant de pénétrer les systèmes informatiques par tous les moyens connus."

Et les moyens inconnus!'' Qu'est-ce qu'ils en font'

"a possibilité de paralyser un aéroport ou encore de priver une ville entière de son électricité"

Pas assez intelligent pour comprendre de NE JAMAIS connecter ces ordis à l'internet. Les réseaux privés, ils ne connaissent pas ça ou quoi' Encore mieux, le ou les ordis ne devraient meme pas etre connectés à un quelconque réseau. Aussi simple que cela et ça couterait mons cher d'informaticiens.
Le #130830
" hackers blancs " un métier d'avenir qui ne va pas chômer ....une carrière et un filon pour les pays émergeants .....
Le #130838
Joblo >Internet à été conçu à la base pour éviter de se retrouver avec une armée parallisé par la destruction d'un seul centre de controle.
Quand au fait que les différents centre soient relié entre eux, c'est normal,ils ne vont quand même pas passer leur temps à s'envoyer des disquettes à chaque fois qu'un agent cherche une information.
Vu le nombre de bureaux de certaines administration, mettre en place un réseau totalement privé et qui n'utilise aucun cable comun à ceux utilisé pour internet, ca reviendrait à refaire un maillage quasiment identique (mais en moins dense) à celui d'internet. Le coup d'un tel projet est tel qu'il est logique qu'ils se soient mis à utiliser internet.

Qaund à la sécurité, même si elle ne peut pas être parfaite, elle est surement aussi efficace que la sécurité d'un réseau 100% privé. Il ne faut pas oublier que pendant la guerre froide, les états unis ont espioné les conversations russe en ayant mise en place des électo-aimants dans le sable juste sous un cable sous marin. Avoir un réseau 100% privé qui s'étend sur tout le pays, ca reviendrait à prendre ce risque là et alors le risque serait de se faire pirater facilement à cause d'un faux sentiment de sécurité.
Le #130840
L'avion part de Singapour et on envoie une diskette avec son heure d'arrivée a l'aéroport de Paris (dans un avion plus rapide)
(hum et qui transporte la disquette pour l'avion rapide '')

bon le fait de ne pas être relié présente quelques désavantage mais avec quelques diskette supplémentaire, on va pouvoir s'en passer
Le #130845
Je trouve ça très bien de donner du boulot aux hackers ! Leurs compétences sont ainsi reconnues et on leur permet de gagner leur vie honnètement au lieu de les traquer.
Le #130928
omega2, tu ne sembles pas saisir. Avec un peu de débrouillardise, les ordis controlant les trucs importants ne sont pas reliés au net ni à aucun réseau mais il y a quand meme certains ordis qui sont reliés au net si on veut communiquer. Alors là, le personnel peut utiliser des disquettes si il juge le contenu sécuritaire.

Pas besoin d'etre 100 watts pour comprendre ça.

Quand c'est top secret, c'est top secret. Pas supposé etre public.
Le #130950
@artich31 : +1
C'est un peu comme l'histoire de l'armée : au début simplement une bande de barbares qu'on a finit par fédérer pour une cause (pognon ou autre).

Sinon, moi ce qui me fout les boules, c'est pour les serveurs racines d'Internet qui sont justement gérés par ces mêmes Américains
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]