UWB : moins de fréquences allouées en Europe qu'ailleurs

Le par  |  0 commentaire(s)
logo Wireless USB

Le spectre radio, or noir du XXIe siècle ' Face aux besoins croissants en bandes de fréquences disponibles, il s'agit de faire des choix stratégiques.

Logo wireless usbLe spectre radio, or noir du XXIe siècle ' Face aux besoins croissants en bandes de fréquences disponibles, il s'agit de faire des choix stratégiques. La Commission Européenne étudie le cadre de régulation pour l'utilisation de la technologie UWB ( Ultra Wide Band ) qui servira de socle commun à plusieurs types de connectivités sans fil, comme le Wireless USB ou le Bluetooth très haut débit.

Les 27 membres de l'Union européenne ont jusqu'au mois d'avril 2007 pour transposer la réglementation dans leur droit national, ce qui ouvrira le marché des appareils compatibles UWB aux quelques 500 millions d'utilisateurs potentiels.


UWB : très haut débit à courte distance
L'intérêt des systèmes UWB est de pouvoir transmettre un signal à très haut débit sur une large bande de fréquences, mais à faible puissance pour ne pas interférer avec d'autres signaux. Transmettre par la voie des airs de lourds fichiers images, des vidéos ou des films en haute définition entre un lecteur de média et un téléviseur, telle est l'une des promesses de l'UWB.

Après une sévère compétition entre deux possibilités techniques de diffusion, l'une émise par l' UWB Forum ( Direct Sequence UWB )  et l'autre par la WiMedia Alliance ( multiband OFDM UWB ), c'est cette dernière qui a été préférée comme support du Wireless USB, standard qui devrait permettre à l'USB de devenir sans fil tout en offrant des débits de 480 Mbps dans un rayon d'une dizaine de mètres.


Spectre réduit, interférences moindres
Si aux Etats-Unis les appareils UWB pourront transmettre sur un spectre large allant de 3.1 à 10.6 GHz, la situation en Europe sera différente. Les dispositifs pourront émettre à un même niveau de puissance mais sur un spectre plus restreint (avec un noyau sans interférences entre 4.2 et 4.8 GHz).

Conséquence logique : les appareils utilisant l'ensemble du spectre américain ne pourront être introduits en Europe. Le choix de la plage d'utilisation du spectre pour le Vieux Continent, décidé en décembre 2006, va cependant permettre aux fabricants de produire des matériels compatibles des deux côtés de l'Atlantique.

Autre conséquence : si le risque d'interférences avec d'autres technologies sans fil sera réduit, en revanche le danger de saturation des canaux sera plus grand dans des espaces denses, comme les bureaux par exemple. Cette situation devrait durer jusqu'en 2010, période à laquelle les fabricants de matériels pourront avoir accès à une bande au-delà de 6 GHz, leur donnant plus de flexibilité.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]