La vente d’avatars bientôt taxée en Suède ?

Le par  |  1 commentaire(s)
drapeau-suede.png

A en croire nos confrères du Stockholm News, le gouvernement suédois mettrait actuellement tout en œuvre pour taxer plus efficacement le commerce électronique.

Cet effort toucherait même les joueurs de MMORPG ayant la mauvaise idée de vendre leurs avatars virtuels. Ce type de ventes s’effectue à la vue de tous et n’est pas franchement utile pour la plupart des joueurs. Il n’est pas très judicieux pour les utilisateurs normaux de payer pour obtenir un personnage, cela va clairement à l’encontre de l’esprit des MMORPG.

drapeau-suede.pngMais certains adorent les solutions clés en main afin de gagner du temps et de pouvoir frimer devant les amis. C’est effectivement leur droit, mais ce droit pourrait bien être entravé par la Suède, pays assumant actuellement la présidence de l'Union européenne jusqu’à la fin de cette année 2009. Une belle façon de se distinguer de la masse…

L’agence de taxation suédoise a effectuée une étude d’une durée de quatorze mois afin de déterminer les flux économiques liés à ce commerce relativement jeune. D’après cet organisme, en l’espace de quatorze mois, la vente de personnages aurait généré des bénéfices estimés à pas moins de 662 millions de couronnes suédoises, soit un peu moins de 60 329 661 d’euros selon le taux de change actuel.

Des taxes, en veux-tu ? En voilà
Le gouvernement regrette qu’aucun des vendeurs n’ait déclaré ces revenus. Il souhaite donc mettre en place une taxe destinée à cet effet. Elle concernerait bien entendu les seuls citoyens suédois, qu’ils soient vendeurs ou acheteurs.  A partir du moment où l’une des parties est de nationalité suédoise, le gouvernement touchera donc une commission dans le cas où ce projet de loi serait adopté. Peu importe la nationalité de la seconde partie qu’elle soit française, américaine ou encore coréenne. En somme, une belle farce.

En France, la vente de particulier à particulier n’est soumise à aucune taxation particulière. Il existe toutefois de rares exceptions comme l’or qui est soumis à la taxation sur les métaux précieux, une taxe de 8% sur le prix de vente.  Il ne s’agit fort heureusement que d’un simple projet qui connaîtra j’en suis sûr, un difficile périple. On peut dormir tranquille.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #491591
Dormir tranquille ? Je rappelle que des projets de taxation spécifique aux sites d'enchère reviennent régulièrement sur le tapis en France. Cela reviendrait tout simplement à imposer une taxe sur la vente de produits d'occasion (vieux rêve pour certains, cauchemar pour tous les autres).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]