Viadeo : une entrée en Bourse n'est pas écartée

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AFP
Viadeo logo pro

Le réseau social professionnel français Viadeo étudie la possibilité d'une introduction en Bourse, selon l'AFP, suivant en cela d'autres sociétés sur le même créneau.

Viadeo logoLe réseau social professionnel LinkedIn a confirmé il y a peu son intention d'entrer en Bourse dès 2011 et de profiter de l'intérêt des investisseurs pour ces jeunes sociétés de l' Internet, en attendant que des Facebook ou des Twitter se décident à sauter le pas.

Le français Viadeo, deuxième réseau social professionnel mondial, s'intéresserait également de près à cette possibilité, selon l' AFP, à un moment où de nombreuses sociétés envisagent cette hypothèse, faisant piaffer d'impatience des investisseurs désireux de participer à leur croissance.

" Nous réfléchissons forcément à une entrée en Bourse et nous n'excluons pas qu'elle se fasse rapidement ", a indiqué Dan Serfaty, co-fondateur du réseau Viadeo qui compte désormais plus de 35 millions de membres.


Le moment est à la fois propice et tentant

Il estime que le réseau a atteint une masse critique lui donnant la possibilité de passer à cette nouvelle étape qui lui apporterait en retour de nouveaux moyens pour poursuivre sa croissance. Parmi les questions qui restent à résoudre, il y a celle du lieu d'introduction en Bourse : en France, où le réseau est numéro un, de même que dans plusieurs pays européens adjacents, ou sur des marchés émergents pour s'ouvrir de nouvelles possibilités et tenter de s'imposer comme le réseau social professionnel de référence.

Toujours est-il que le timing est parfait, Viadeo faisant partie de ces sociétés ayant maintenant plusieurs années d'existence et établi leur modèle économique, leur apportant la crédibilité nécessaire aux yeux d'investisseurs frustrés par la crise économique mondiale de 2008-2009 et, maintenant que la reprise est là, avides de bonnes affaires.

Cette frénésie peut-elle créer une bulle spéculative à l'image de celle du début des années 2000 ? Dan Serfaty, tout en reconnaissant l'engouement un peu fou autour des candidats potentiels à une entrée en Bourse, ne le pense pas, les sociétés concernées ayant de vrais modèles économiques et pas seulement de simples " business plans " vaporeux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]