Un bouddhiste trouve que les jeux aident à se sentir mieux

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Times of India
trinley-dorje-bouddhiste

Qui peut mieux convaincre de la vertu des jeux vidéo à nous rendre meilleur qu'une personne adepte d'une philosophie qui prône l'épanouissement de soi ? Un leader bouddhiste n'hésite ainsi pas à s'adonner à ce loisir qui, en quelque sorte, le relaxe.

trinley-dorje-bouddhisteTrinley Dorje est un individu comme vous et moi, à quelques détails près. Il a vingt-quatre ans, aime écouter du hip-hip sur son iPod, et apprécie de se livrer à la pratique des jeux vidéo. Sauf qu'il est en même temps également le Karmapa Lama, seul principal dirigeant bouddhiste reconnu par les gouvernements de la Chine, du Tibet et de l'Inde. Et là, vous pouvez vous demander si tout ceci est compatible, ce à quoi je vous réponds oui. En ce qui concerne les plaisirs vidéoludiques, Trinley les qualifie même de "thérapie émotionnelle" :

"Je vois dans les jeux vidéo quelque chose de semblable à une thérapie émotionnelle, un niveau banal de thérapie émotionnelle pour moi. Nous avons tous des émotions; que nous soyons des pratiquants bouddhistes ou non, chacun de nous renferme des émotions, des émotions heureuses, des émotions tristes, des émotions qui nous déplaisent, et nous avons besoin de trouver un moyen de traiter avec elles quand elles surgissent."


La voix de la sagesse
Les jeux vidéo, comme ont pu le dire certains spécialistes un tant soit peu bien informés et compétents, ne rendent pas violent. Avec le concours de problèmes liés à l'entourage du joueur, ils peuvent exacerber des sentiments néfastes, mais ne sont pas le cœur du problème. Jouer peut aussi détendre si on aborde sereinement ce média :

"Alors, pour moi parfois ça peut être un soulagement, une sorte de décompression rien qu'en jouant aux jeux vidéo. Si j'ai des pensées ou des sentiments négatifs, les jeux vidéo représentent un moyen par lequel je peux libérer cette énergie dans le contexte de l'illusion du jeu. Je me sens mieux après.

L'agression qui ressort des jeux vidéo rassasie n'importe quel désir que je pourrais avoir d'exprimer ce sentiment. Pour moi, c'est très habile parce que quand je fais ça, je ne vais pas aller frapper quelqu'un sur la tête."

Notre jeune ami répond que la méditation n'est pas l'unique manière de prendre soin de ces besoins. Une façon de se débarrasser de pulsions pas forcément très positives, voilà ce qu'est en partie le jeu vidéo. Rester un pied dans la réalité et un autre dans un monde qui n'est là que pour nous divertir. Vous pouvez donc retourner à votre GTA sans crainte. Seulement si vous êtes en paix avec vous-même bien sûr.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]