Virgin Galactic : vers une reconversion dans les vols long courrier ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
SS2 fusée

Virgin Galactic, la société spatiale privée du milliardaire Richard Branson termine ses derniers tests avant de lancer le premier vol spatial commercial mais envisage également une activité 100 % terrestre.

Virgin Galactic sera la première société spatiale à véritablement lancer le tourisme spatial à grande échelle. Avec son vaisseau, le SpaceShip Two, la société proposera à quelques chanceux fortunés de s’offrir quelques minutes dans l’espace en orbite basse pour quelques centaines de milliers d’euros.

SS2 Pour autant, la société pense que ses avancées en termes de transport pourraient intéresser des clients pas forcément intéressés par le mythe spatial mais très dépendant d’une certaine rapidité de déplacement.

Stephen Attenborough, directeur commercial de Virgin Galactic a ainsi laissé entendre lors d’une conférence à Londres que le vaisseau développé par sa société pourrait également proposer des vols très long courrier ou des tours du monde un jour ou l’autre.

ss2 (2) Virgin Galactic pourrait ainsi proposer un trajet au départ de Londres vers l’Australie et rallier les deux points en seulement 2h30. Un vol qui serait, en plus d’être rapide, meilleur pour l’environnement puisque l’avion effectuerait la majorité de son parcours en orbite, la pollution dégagée ne retombant pas dans l’atmosphère.

Aucune date n’a été annoncée et pour l’instant le projet a été présenté comme une hypothèse, le directeur a cependant partagé le programme des vols en orbite proposés prochainement  : 6 passagers serait attachés dans un vaisseau de type Spaceship Two, lui-même arrimé à un avion de ligne pour l’amener à 50 000 pieds d’altitude. Depuis cette hauteur, Spaceship Two serait lâché et il activerait son réacteur pour atteindre sa vitesse maximale en 6 secondes pour le stopper une fois en orbite.

La phase d’accélération aura de quoi secouer les passagers avant d’offrir à ces derniers un vol en apesanteur de quelques minutes et une expérience inoubliable avant d’entamer un retour au sol en planant.  

Avec un prix actuellement établi à 250 000 $ la virée dans l’espace, il y a fort à parier que les vols long courrier envisagés partageront au moins un des défauts du mythique concorde : des prix exorbitants. 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]