Vidéo à la demande : un accord signé

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
UGC Cinéma UK

Un accord concernant la vidéo à la demande a été signé ce mardi par les fournisseurs d'accès à Internet, l'industrie cinématographique et les groupes audiovisuels.

Un accord concernant la vidéo à la demande a été signé ce mardi par les fournisseurs d'accès à Internet, l'industrie cinématographique et les groupes audiovisuels.

Ugc cinema uk

Ce mardi, les trois parties concernées par la VOD ( Video On Demand ), à savoir les industriels du cinéma, les groupes audiovisuels et les fournisseurs d'accès à Internet, ont signés un accord.

A l'Assemblée nationale, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, annonçait une " immense nouvelle qui va permettre, comme pour la musique, la diffusion responsable du cinéma ".

Voici les grandes lignes de ce fameux accord :

  • Des oeuvres disponibles 33 semaines, soit 7 mois et demi, après la sortie au cinéma ( 6 mois pour les DVD ou la location, et 12 mois pour la diffusion sur les bouquets payants )
  • Un prix fixé à 4 euros par film pour les nouveautés et 3 euros par film pour le restant du catalogue
  • Une limite de téléchargement fixée à 15 films par mois
  • Une interdiction pour les acteurs de proposer des offres gratuites
  • Une rémunération des ayant-droits fixée à 50% pour les nouveautés et 30% pour le restant du catalogue
  • Un participation financière au développement du cinéma européen, à hauteur de 5%

Voilà donc une sérieuse concurrence pour le réseau de distribution traditionnelle. Sachant que le cabinet d'études NPA Conseil prédit pour ce marché un chiffre d'affaires de 165 millions d'euros en 2010, soit 70 euros par an et par foyer équipé, la VOD a de beaux jours devant elle.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #76190
trop long 33 semaines
une diffusion sur internet avant la sortie DVD aurait été plus intéressante et surtout bcp plus intelligente pour faire décoller ce nouveau principe.
Anonyme
Le #76193
4? minimum pour un film qui est déja sorti depuis 6 mois en DVD... ils peuvent bien se gratter !
Le #76197
<6 mois pour les DVD ou la location>
Donc env. 2? dans tous bon video club avec un distributeur de dvd en bas de chez sois!!! Qui vas attendre 1 mois et demi de plus pour payer le double <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #76211
Personnellement à 3? max je suis preneur, je pense que c'est un prix convenable.
5? c'est limite le prix d'un DVD d'occaze...
Le #76213
J'ai une question idiote.

Mais 4 ?uros c'est pour une utilisation limitée (temporelles, nb d'utilisations ...) ou il est possible de le visionner autant que l'on veut '

En gros, achat ou location '
Le #76225
Salut à tous
Sur la lettre info de l'ADUF on nous dit que les FAIs devront reverser 5% de leur chiffre d'affaire. De plus au info de Canal j'entends que le téléchargement à usage privé devrait devenir légal.
Donc à combien, risque de passer mon abonnement internet.
Le #76275
La VOD prend un sale coup: un mois de retard par rapport aux loueurs de DVD et locations plus chères (au moins un euro) avec de surcroît l'interdiction de faire des offres commerciales! Ah c'est sûr qu'ils peuvent limiter le nombre de téléchargement, sinon l'offre est trop sexy!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]