Voici le prochain drone furtif de l'US Air Force

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Verge
RQ-180 1

Le prochain avion furtif des États-Unis spécialisé dans les missions de reconnaissance ultra secrètes vient d'être dévoilé, et il n'embarquera aucun humain à son bord.

L'US Air Force et la CIA ( Central Intelligence Agency) disposeront prochainement d'un nouvel outil ultra perfectionné pour mener à bien leurs opérations de reconnaissance en milieu hostile en toute discrétion, le RQ-180.

RQ-180 Le RQ-180 est un drone furtif qui sera spécialisé dans l'interception de données critiques et la capture d'images en milieu aérien hostile. Présenté comme le successeur du SR-71 Blackbird, il devrait être livré à l'armée avant le SR-72 ( le véritable successeur du SR-71 dont la version non habitée devrait être disponible dès 2018), le RQ-180 effectuera ses premières missions dès 2015.

Plus furtif que le RQ-170 actuellement en service, il sera capable de voler à de plus hautes altitudes et sur de plus longues distances. D'après son design, Aviation Week suggère qu'il pourrait profiter d'un ravitaillement en vol, laissant supposer jusqu'à 100 heures d'autonomie en vol.

Ni l'Air Force ni Northrop Grumman n'abordent le sujet pour l'instant, néanmoins, Aviation Week aurait repéré la construction de hangars compatibles avec les dimensions de l'appareil en Californie et au Nevada, et reçu la confirmation de quelques sources. Le contrat, négocié à hauteur de 2 milliards de dollars aurait été signé en 2008 avec Northrop Grumman, le projet ayant été mis entre les mains de la même division à l'origine de la conception du bombardier furtif B-2.

Reste à savoir si d'ici là, l'armée disposera de suffisamment d'opérateurs de drones pour piloter ses appareils à distance, le secteur ne réussissant pas à séduire les recrues aussi vite que les besoins n'apparaissent.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1593872
C'est sure il est moins excitant de piloter un drone que vrai avion de chasse.
Le #1593902
Il ne livrera pas des Ipods celui là!
Le #1593932
micropastis a écrit :

C'est sure il est moins excitant de piloter un drone que vrai avion de chasse.


Je ne sais plus où j'avais lu ou vu ça, mais il y a beaucoup moins de personnes [aux usa] prête à "piloter" des drones, que des avions de chasse plus conventionnel. Apparemment, ce serait une voie de "garage" sans espoir de monter dans la hiérarchie, et surtout c'est beaucoup moins prestigieux, on passe beaucoup moins pour un héro en gros

En tout cas s'ils nous montre ce drone hyper perfectionné, nul doute que ce qu'ils cachent est beaucoup plus pointu que cet appareil
Anonyme
Le #1594052
Aux USA il y un grand nombre de civils qui travaillent pour l'armée.
Ils vont sûrement recruter des civils pour les piloter.
Après son quart, le "pilote de drone" peut rentrer chez lui, sain et sauf.

Je pense aussi que ces drones pourront être pilotés par ordinateur avec un programme approprié et le pilote humain reprendra le contrôle pour la phase finale.
Application du "pilotage automatique" sur les avions de ligne.
Le #1594082
On prépare un monde à notre image.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]