Voiture autonome : George Hotz défie Elon Musk et son mode Autopilote

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Electrek
GeoHot-systeme-voiture-autonome

A la tête de sa société comma.ai, George Hotz défie Tesla et son mode Autopilote à l'occasion d'une traversée du Golden Gate de San Francisco.

GeoHot-systeme-voiture-autonomePrenant Elon Musk, patron de Tesla Motors, au mot, George Hotz, alias geohot, s'est mis en tête de développer son propre système d'intelligence artificielle capable de rendre un véhicule autonome pour une fraction du coût nécessaire à la conception des systèmes d'assistance à la conduite, et notamment le mode Autopilote proposé par Tesla et utilisant des capteurs embarqués fournis par la société israélienne MobilEye.

La démonstration de son système installé dans une Acura ILX, révélée dans un article de Bloomberg, s'est révélée plutôt impressionnante, même si Elon Musk, tout en saluant la performance, a rappelé que la fiabilité nécessaire pour un usage automobile certifié nécessitait d'importants investissements et des équipes d'ingénieurs.

Malgré tout, la startup de George Hotz, baptisée comma.ai et spécialisée dans les solutions d'intelligence artificielle et de deep learning pour véhicules autonomes, a su attirer l'attention des financiers, générant une valorisation estimée à environ 20 millions de dollars.

Parmi les investisseurs, on trouve notamment le fonds Andreessen Horowitz qui vient de confirmer avoir injecté 3,1 millions de dollars dans la jeune société.

Fort de ce récent soutien, comma.ai a lancé un nouveau défi à Tesla sur Twitter en lui proposant un challenge consistant à faire traverser à un véhicule le Golden Gate à San Francisco sans intervention humaine. Le patron de Tesla n'a pas encore répondu à ce nouveau défi et il n'est pas encore dit qu'il le fera.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1888708
Ca pourrait être intéressant, j'espère qu'il acceptera
Le #1888709
Aux US, un gamin un minimum doué peut lever 20 millions de dollars. Voilà, M. Macron, pourquoi ce sont les US qui dominent l'économie numérique et pas la France.
Le #1888719
E l'on Musk n'acceptera pas car rien à gagner de son côté et tout à perdre. Là où c'est tout bénef pour George hotz
Le #1888732
J'ai déjà cet article il y a une année
Le #1888735
ahtur a écrit :

Aux US, un gamin un minimum doué peut lever 20 millions de dollars. Voilà, M. Macron, pourquoi ce sont les US qui dominent l'économie numérique et pas la France.


Un groupe français vient pourtant de réussi à lever 5,19 milliards de dollars
Le #1888745
FlamingLaserSword a écrit :

ahtur a écrit :

Aux US, un gamin un minimum doué peut lever 20 millions de dollars. Voilà, M. Macron, pourquoi ce sont les US qui dominent l'économie numérique et pas la France.


Un groupe français vient pourtant de réussi à lever 5,19 milliards de dollars


Faut croire qu'en France, les sociétés, plus elles sont riches et moins elles innovent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]