Voiture électrique : des batteries au coton moins chères et plus performantes.

Le par  |  19 commentaire(s) Source : Dvice
Tesla model X

Peu à peu, les voitures électriques s'installent dans le paysage de toujours plus de pays. Pour l'instant encore trop chère pour espérer une démocratisation rapide, la situation pourrait évoluer avec une nouvelle génération de batteries.

Jusqu'ici, les voitures électriques les plus populaires de par le monde son les modèles S de Tesla, la Leaf de Nissan , la Prius de Toyota ou encore la Volt de Chevy ( les modèles proposés par les constructeurs français ayant encore du mal à percer en dehors de l'hexagone.). Si toutes ces voitures proposent des performances différentes, toutes misent sur une même technologie de batterie lithium-ion.

ryden-battery Des batteries qui équipent déjà nos smartphones et une foule de dispositifs électroniques, mais qui se veulent bien plus onéreuses quand il s'agit de fabriquer des batteries capables d'alimenter des véhicules en combinant puissance et autonomie.

Heureusement, une nouvelle technologie pourrait amener à réduire le cout des voitures électriques tout en les rendant plus rapides à recharger et en étant capable de rouler sur de plus grandes distances.

La société Power Japan Plus vient d'annoncer avoir trouvé un moyen de modifier la structure organique des fibres de carbone présentes dans le coton pour créer sa nouvelle batterie double carbone : la Ryden.

La société indique ainsi que la Ryden présente cinq avantages comparés à la technologie lithium-ions. Pour commencer, elle se recharge 20 fois plus vite, elle propose plus de 3000 cycles de charge et décharge, ce qui la rend plus durable, elle est très facile à fabriquer et ne repose sur aucun matériau rare.

La Ryden se veut également plus sure puisqu'elle fonctionne à des températures modérées et stables limitant les risques d'explosion ou d'incendie, et enfin elle est 100 % recyclable.

  

Avec ce type de batteries, les voitures électriques pourraient couter moins cher et dépasser le cap des 500 km d'autonomie tout en étant capables de se recharger en quelques secondes plutôt que plusieurs heures.

Power Japan Plus se félicite d'une découverte qui pourra véritablement lancer la démocratisation des véhicules électriques. La société espère désormais être capable de produire 5000 batteries dès cette année pour réaliser un programme pilote. Il faudra sans doute quelques années avant que cette batterie double carbone ne s'invite dans les premiers véhicules commerciaux. On peut également envisager de voir cette technologie s'inviter dans les dispositifs électroniques pour supplanter les batteries lithium Ion, à moins que la question de la miniaturisation ne pose problème à ce niveau.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1750122
Alors comme techno révolutionnaire depuis quelques années on a : le graphène, l'aluminium poreux, maintenant la Ryden (pas mal le nom), et j'en oubli surement.

Nombre de ces technos sur le marché : 0, bon la dernière vient d'être annoncée
Le #1750162
Je ne dis pas mieux. A se demander si les chercheurs ne font pas des effets d'annonce juste pour trouver des financements... Ou alors tout va se débloquer d'un coup...
Le #1750172
Ou alors que certaines sociétés ne souhaitent pas voir ce genre de batteries venir marcher sur leur plates bandes............................ Que ce soit l'industrie pétrolière ou les fabricants de voitures tradi........................
Je dis ça mais je dis rien.........
Le #1750182

Que les chercheurs soient fiers de leur découverte et aient envie de la partager : quoi de plus normal

Mais qui décide au final ? Qui finance les recherches de Power Japan Plus ?

Tepco ?
Un autre industriel ?

Ils sont à priori soutenus par l'université de Kyushu.

Business a usual ?
Le #1750202
J'allais dire la même chose que vous mais celui-ci à l'avantage d'être supporter par une société Japonaise qui travaille déjà dans les batteries des véhicules électriques donc c'est dans leur intérêt de la sortir vite.

Après ils comparent tous les aspects de la nouvelle avec les lithium-ion mais ne parle pas réellement du gain financier.
Si ça ce trouve, elle est moins chère au km mais aussi chère à produire que les autres batterie. Mais n'utiliser que du carbone sans aucun autre élément rare est vraiment top.
Elle est peut-être plus grosse aussi pour des performance électrique égale.
Bref attendons de voir ce que ça devient.
Le #1750242
Terre rare = 90% Chine=grosse pression économique mais comme les chinois et les japonnais peuvent pas se blairer petit espoir
Le #1750312
mieux vaut la voiture à hydrogène.... aucune pollution.. ne rejette que de l'eau et un aller avec environ 600 kms.... alors la voiture électrique à coté !!!!! au moment ou ces énergies vont devenir de plus en plus chers !

http://minilien.fr/a0ooxc


Le #1750322
mieux vaut la voiture à hydrogène.... aucune pollution.. ne rejette que de l'eau et un aller avec environ 600 kms.... alors la voiture électrique à coté !!!!! au moment ou ces énergies vont devenir de plus en plus chers !

http://minilien.fr/a0ooxc


Le #1750342
Du moment que l'on produit l'hydrogène dans des déserts type Sahara en puisant l'eau dans la mer et l'énergie du soleil. Le Sahara, l'Eldorado du XXIème siècle.
Le #1750432
happydriver a écrit :

Ou alors que certaines sociétés ne souhaitent pas voir ce genre de batteries venir marcher sur leur plates bandes............................ Que ce soit l'industrie pétrolière ou les fabricants de voitures tradi........................
Je dis ça mais je dis rien.........


Si ce serait le cas, alors pourquoi va t-'elle sortir ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]