Voyage dans l'espace : Ashton Kutcher, le 500e touriste de l'espace

Le par  |  8 commentaire(s)
Virgin-Galactic

Virgin Galactics, première compagnie spatiale, accueillera prochainement son 500ème voyageur. Un people, Ashton Kutcher, aura la possibilité de contempler les étoiles de près, après s'être acquitté du prix de son billet.

Richard Branson a réalisé un rêve d'enfant en créant sa propre compagnie spatiale, permettant d'offrir au commun des mortels un vrai voyage dans l'espace. Virgin Galactic multiplie les voyages dans l'espace et a déjà permis à une poignée d'humains de prendre du bon temps dans cet ailleurs fascinant.

La société de Richard Branson s'apprête donc à organiser un nouveau voyage, d'ici 2012 ou 2013, selon la livraison définitive du vaisseau, actuellement en phase de test. Ce voyage aura une saveur particulière puisqu'il sera également le premier à faire participer des enfants. Qui plus est, ce voyage de 2 heures 30 minutes permettra de traverser la frontière entre le ciel et la terre et proposera une expérience totalement inédite pour la majorité des voyageurs.

Virgin-GalacticPionner dans cette volonté de faire partager l'espace au plus grand nombre, Richard Branson a vu les choses en grand. L'homme a même ouvert en octobre dernier un aéroport dédié, le Spaceport America.

À bord du prochain vol spatial : Ashton Kutcher, qui semble avoir débourser 200 000 $ pour le billet, sera le 500e touriste de l'espace. Des bruits courent quant à la présence d'autres people, comme Kate Winslet notamment.

Complément d'information
  • Vol dans l'espace : Virgin Galactic reçoit l'aval de la FAA
    Malgré des tickets déjà vendus au tarif de 250 000 dollars par tête, les vols dans l'espace de Virgin Galactic n'étaient pas assurés de voir le jour, et pour cause, la FAA n'avait pas encore donné son aval à la société spatiale ...
  • PayPal Galactic : Paypal veut lancer la monnaie de l'espace
    Puisqu’il ne faudra plus forcément avoir une formation d’astronaute pour s’offrir prochainement une balade dans l’espace, il devient urgent de mettre en place un système permettant les paiements galactiques d’après PayPal.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #927161
Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !
Anonyme
Le #927281
Ulysse2K a écrit :


Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !


Du même avis, même si je les envies un peu. Le tourisme spatial finira bien par se démocratiser... Un jour.
Le #927311
J'ai remarqué qu'Aston kutchter était souvent impliqué dans des actions de communications américano-quelque chose liées à l'espace ou aux nouvelles technologies.
Le #927341
Ulysse2K a écrit :


Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !


malheureusement quelle que soit la somme qu'on verse là dedans aucune découverte n'est offerte aux esclaves que nous somme, faut pas rêver, par exemple on peut soigner plusieurs cancer depuis plus de 20ans, et est-ce qu'on nous la offert ?

non.

ceux qui trouvent, ont leurs subventions coupées, si ils font les marioles, leur carrière brisée, si ils insistent, leur labo saccagé et brulé.

Voila le vraie monde de la recherche, la seule chose qu'ils doivent faire, c'est permettre des rentrer d'argent

Ayant un membre de ma famille qui a un cancer, j'en sais quelque chose, nos chercheurs sont les esclaves de maitres qui n'ont aucune envie de soigner les poules aux oeufs d'or, qui font tourner une économie si prospère.



Le #927381
Sukebe a écrit :

Ulysse2K a écrit :






Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !



malheureusement quelle que soit la somme qu'on verse là dedans aucune découverte n'est offerte aux esclaves que nous somme, faut pas rêver, par exemple on peut soigner plusieurs cancer depuis plus de 20ans, et est-ce qu'on nous la offert ?

non.


ceux qui trouvent, ont leurs subventions coupées, si ils font les marioles, leur carrière brisée, si ils insistent, leur labo saccagé et brulé.


Voila le vraie monde de la recherche, la seule chose qu'ils doivent faire, c'est permettre des rentrer d'argent


Ayant un membre de ma famille qui a un cancer, j'en sais quelque chose, nos chercheurs sont les esclaves de maitres qui n'ont aucune envie de soigner les poules aux oeufs d'or, qui font tourner une économie si prospère.


Tu t'avances un peu vite et je parle en connaissance de cause : un de mes fils est dans la recherche (pharmacie). Grâce aux fonds versés, beaucoup de molécules ont pu être mises au point et aider un grand nombre de personnes. Sais-tu combien coûte la recherche d'une seule molécule avant d'être mise sur le marché en tant que médicament ? 1.000.000.000 ? (un milliard d'euros). Ca décoiffe n'est-ce pas ?

Je te l'ai écrit en lettres afin que tu sois certain que je ne me suis pas planté dans les zéros. Alors quand tu prendras un médicament pour un mal de ventre, un mal de tête ou une douleur articulaire, dis-toi que tu as de la chance que la recherche de cette molécule salvatrice a été financée par des dons également privés. Grâce à cela, tu n'auras pas l'anniversaire de ta petite dernière gâché (je ne veux pas faire dans le mélodramatique en parlant de cancer). J'espère que tu comprends mieux ma "révolte" sur cet argent gaspillé dans un vol qui n'apportera rien d'autre qu'une satisfaction égocentrique d'un amateur fortuné.

Et enfin, ton histoire de "labos saccagés" est très bien dans le scénario d'un polar haletant mais tu es loin du compte sur la réalité des faits et du monde de la recherche. Bien à toi.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #927511
Ulysse2K a écrit :


Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !


Ah mais t'inquiète, ils en laissent une de trace indélébile: tout plein de gaz à effet de serre!
Le #927901
patheticcockroach a écrit :

Ulysse2K a écrit :






Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !



Ah mais t'inquiète, ils en laissent une de trace indélébile: tout plein de gaz à effet de serre!


Ouais, la rengaine de l'écologie. On nous rabat les oreilles avec : "Sauvez la planète !". Mais ceux qui nous sortent ca ne connaissent pas l'histoire de leur planète ! Elle en a vu d'autre la planète bleue. Une surface de lave, une atmosphère acide, des hivers "nucléaires" suite à l'impact de météorites, des glaciations, etc .. etc . Sur 4,6 millards d'années, ce n'est pas les cataclysmes qui ont manqué. Et elle est toujours là ! Alors ce n'est pas sauver la planète qu'il faut faire, c'est nous sauver NOUS ! Et avec l'armement que nous possédons et les guerres qui germent dans toutes les contrées, on est mal parti. Ce n'est pas les gaz à effet de serre qui nous tuera, c'est l'Homme ! De toute façon, le jour où la nature aura décidé de nous rayer de la surface terrestre, elle n'aura pas grand chose à faire et elle mettra un terme à l'humanité comme elle l'a déjà fait pour les animaux de la préhistoire. Enfin soit, c'est un autre débat
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #927961
Ulysse2K a écrit :

patheticcockroach a écrit :

Ulysse2K a écrit :










Il y a vraiment des gens qui ne savent quoi foutre de leur blé ! S'ils en ont de trop, qu'ils en versent à la recherche contre le cancer ou contre le Sida. Là au moins, ils laisseront une trace indélébile de leur passage sur cette terre qu'ils désirent tant voir de haut !







Ah mais t'inquiète, ils en laissent une de trace indélébile: tout plein de gaz à effet de serre!



Ouais, la rengaine de l'écologie. On nous rabat les oreilles avec : "Sauvez la planète !". Mais ceux qui nous sortent ca ne connaissent pas l'histoire de leur planète ! Elle en a vu d'autre la planète bleue. Une surface de lave, une atmosphère acide, des hivers "nucléaires" suite à l'impact de météorites, des glaciations, etc .. etc . Sur 4,6 millards d'années, ce n'est pas les cataclysmes qui ont manqué. Et elle est toujours là ! Alors ce n'est pas sauver la planète qu'il faut faire, c'est nous sauver NOUS ! Et avec l'armement que nous possédons et les guerres qui germent dans toutes les contrées, on est mal parti. Ce n'est pas les gaz à effet de serre qui nous tuera, c'est l'Homme ! De toute façon, le jour où la nature aura décidé de nous rayer de la surface terrestre, elle n'aura pas grand chose à faire et elle mettra un terme à l'humanité comme elle l'a déjà fait pour les animaux de la préhistoire. Enfin soit, c'est un autre débat


Je ne me soucie pas de l'écologie par amour du cafard à trois pattes, mais plutôt de par son impact massif mais malheureusement majoritairement indirect sur l'humanité. Tu parles des guerres, mais pourquoi y en a-t-il autant? Pour contrôler des resources qui se font rares (pétrole, eau, silicium...), pour accéder à des territoires plus vivables (moins pollués, plus tempérés...), etc. C'est dangereux, la guerre. On la déclare pas pour rien.
Bon, ya aussi le lot de petits dictateurs qui prendront tout prétexte pour bastonner et quelques fanatiques religieux qui voudraient atomiser la planète à défaut de pouvoir la convertir, mais le meilleur moteur c'est quand même bien l'environnement au sens large. Parce qu'autant faut être un peu pervers pour aller fracasser le pays voisin juste pour le plaisir, autant quand on a faim (ou quand on a besoin de mettre de l'essence pas trop chère dans sa voiture), là même quand on est gentil à la base on peut devenir aggressif. Il paraît même que c'est (un peu) comme ça que les USA se sont retrouvés à faire du tourisme en char en Irak...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]