Test watercooling : BigWater 760i et Reserator 2

Le par  |  0 commentaire(s)
Cinq éléments principaux sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement d’un système de refroidissement liquide :

zm_wb4_c_p


Le waterblock, ou échangeur interne, qui offre les mêmes fonctions de base qu’un radiateur. À savoir la conduction et la transmission de la chaleur au caloporteur.


Liquide BigWater

Le liquide de refroidissement, ou caloporteur, qui n’est jamais de l’eau du robinet ou de l’eau déminéralisée. Afin de réduire les risques de formation de micro-organismes et d’oxydoréduction nuisant à l’efficacité d’un watercooling, on utilise généralement des fluides spécifiques généralement constitués d’eau déminéralisée et d’additifs industriels.


Pompe Eheim2012V_3

La pompe, qui à pour charge d’assurer la circulation du liquide de refroidissement. Celle-ci doit bien entendu être adaptée en fonction du reste du circuit (nombre d’éléments à refroidir, longueur du circuit, taille du ou des radiateurs).


r


Le réservoir, ou air-trap, qui permet de remplir le circuit de refroidissement et de réduire le nombre de bulles d’air. Les bulles d’air réduisant l’efficacité globale d’un système de refroidissement liquide, et provoquant des nuisances sonores au sein même de la pompe.


TMG1 CL W0072


Et enfin, le radiateur, qui a pour rôle d’évacuer la chaleur transmise par le caloporteur avec l’air. Tout comme l’industrie automobile, on peut utiliser un ventilateur pour accroître l’efficacité de dissipation thermique du radiateur. Il est en prime possible de déporter celui-ci à l’extérieur du boitier, ce qui permet de réduire la température au sein même du boitier.


Autour des ces cinq éléments, on trouve bien sûr les tuyaux en PVC et les raccords permettant de relier chaque élément entre eux et de bénéficier d’un circuit entièrement fermé. On trouve divers modèles de raccords et de tuyaux : raccords coudés, auto-serrants, Plug'n'cool, raccords en T, en Y, tuyaux en PVC, tuyaux réactifs aux UV, etc.


Raccord (www.houbbasystem.com)     tuyaux_pvc (www.houbbasystem.com)


Un système de watercooling basique, c’est donc une pompe qui se charge de faire circuler le liquide de refroidissement à partir du réservoir, vers le waterblock pour y absorber la chaleur du processeur via le procédé physique de conduction. Avant d’être acheminé à l’aide du liquide de refroidissement par convection vers le radiateur pour enfin, dissiper la chaleur. Le liquide de refroidissement est alors acheminé vers le réservoir, qui capture les éventuelles bulles d’air pour suivre de nouveau le même chemin, le circuit étant fermé. Bien sûr, il est possible de refroidir davantage de composant. Il faut alors tenir compte du nombre de composants à refroidir afin d’adapter la pompe, mais aussi le radiateur. Sans quoi, vous réduiriez l’efficacité de votre système de refroidissement liquide. C’est donc un critère très important qui guidera votre choix final dans l’achat d’un kit watercooling. Il est par exemple souvent nécessaire de rajouter un radiateur dans le cas où vous souhaiteriez refroidir le processeur, le chipset et la carte graphique. Les kits watercooling ne permettent généralement pas de changer le radiateur par un modèle plus performant faute de place.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]