Web plus rapide : HTTP/2 est finalisé

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Mark Nottingham
http

Première révision majeure du protocole réseau HTTP depuis 16 ans, le développement de HTTP/2 - anciennement appelé HTTP 2.0 - a été finalisé. Le prochain standard pour un Web plus rapide.

Récemment évoqué dans nos colonnes, le protocole HTTP/2 est désormais finalisé. Une annonce de Mark Nottingham, président du groupe de travail HTTP au sein de l'Internet Enginneering Task Force (IETF).

Il ajoute que la spécification HTTP/2 va rapidement bénéficier de la publication d'une RFC (requests for comments) avec un numéro qui lui sera attribué. Cela ne veut pas obligatoirement dire un standard mais devrait contribuer à son implémentation dans les serveurs Web, d'autant qu'elle a déjà débutée dans les navigateurs.

Il s'agit pour rappel de la première première nouvelle version majeure du protocole HTTP depuis HTTP 1.1 qui a été standardisé en 1999 dans la RFC 2616. Cela commence à dater.

Groupe de l'IETF, l'Internet Engineering Steering Group a approuvé la finalisation du dernier brouillon de HTTP/2 et souligne que c'est une alternative à la syntaxe des messages HTTP 1.1 qui ne devient pas obsolète pour autant.

HTTP/2 a pour principal objectif de permettre une utilisation plus efficace des ressources réseau et une réduction de la latence via la compression des en-têtes HTTP et le multiplexage qui consiste à combiner plusieurs requêtes sur la même connexion. Comme un air de déjà-vu dans la mesure où le protocole SPDY a servi de point de départ pour HTTP/2.

HTTP-2Illustration de Ilya Grigorik (ingénieur chez Google)

HTTP/2 a été défini pour les connexions sécurisées ou pas. Sauf que des navigateurs comme Google Chrome et Firefox ont fait le choix d'un support de HTTP/2 uniquement à travers une connexion chiffrée (via TLS 1.2 ou version supérieure). HTTPS sera donc hautement probable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1833117
plus rapide dans quelles proportions?
Le #1833136
a écrit :

plus rapide dans quelles proportions?


C'est très variable, ça dépend du site, du client et de la connexion du client. Je pense que le plus gros gain viendra du multiplexage, on pourra sûrement gagner des dizaines de microsecondes (mais ça dépend vraiment des sites, sur certains ça ne servira sûrement à rien).
La compression de l'en-tête, avec les débits qu'on à aujourd'hui (y compris les plus faibles), et vu la taille d'une en-tête, je sais même pas si on gagnera une seule microseconde (sauf peut-être sur réseau mobile, Edge ou débit réduit par exemple). Autant compresser, par exemple, des fichiers CSS de milliers de lignes, c'est clair que y'a un gain, autant compresser 15 lignes d'en-tête, je pense pas qu'on verra une différence. Mais bon c'est toujours ça de gagné.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]