WhatsApp, Facebook et Yahoo dans le radar des CNIL européennes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : CNIL
WhatsApp-Facebook

Les garants européens de la protection des données personnelles s'inquiètent du partage de données entre WhatsApp et Facebook, et veulent des explications de Yahoo.

Les autorités européennes de protection des données personnelles (le G29) ont adressé une lettre à WhatsApp concernant la mise à jour en août des conditions d'utilisation du service de messagerie. À des fins marketing et publicitaires, WhatsApp peut partager certaines données des utilisateurs avec son propriétaire Facebook, comme par exemple le numéro de téléphone.

numeriqueCela a constitué un véritable revirement de situation par rapport à ce qui avait été annoncé lors du rachat de WhastApp par Facebook. Le G29 met en doute la légitimité de la manière dont une telle mise à jour a eu lieu, et s'inquiète de l'efficacité des mécanismes proposés aux utilisateurs " pour exercer leurs droits " et les effets pour les non-utilisateurs de WhatsApp.

Bref, c'est flou - comme souvent - et le G29 veut plus de détails. Dans l'attente, il est demandé à WhatsApp de tout simplement mettre un terme à tout partage des données des utilisateurs, et ce pour en examiner la légalité. Le G29 permet de coordonner des procédures mais ce sont les CNIL nationales qui passent à l'action.

Dans une autre procédure, le G29 veut obtenir des informations de Yahoo concernant la fuite de données ayant affecté au moins 500 millions d'utilisateurs dont des Européens, et concernant les révélations sur la surveillance des emails entrants à la demande des agences américaines de renseignement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]