[MàJ] Opération Payback : Anonymous attaque à tout-va

Le par  |  5 commentaire(s)
Carte bancaire

Organisées par le groupe Anonymous, les attaques DDoS se multiplient en soutien à WikiLeaks mais plus encore pour s'opposer à la censure sur la Toile.

Carte bancaireLe groupe Anonymous avait récemment fait parler de lui via son opération Payback pour soutenir les co-fondateurs de The Pirate Bay après leur procès en appel perdu. Par le biais d'attaques par déni de service, la vengeance d'Anonymous se tourne maintenant vers des sites comme ceux de PayPal, MasterCard ou encore Visa afin d'afficher un soutien à WikiLeaks.

À un moment donné ou un autre, ces services financiers ont pris des dispositions pour bloquer les moyens utilisés par WikiLeaks afin de recevoir des dons par exemple ( PayPal est revenu sur sa décision ). C'est en représailles que le groupe Anonymous a déclenché son action. Comme ces attaques informatiques interviennent en période de fin d'année, elles sont loin de passer inaperçues.

Plusieurs vendeurs dans le monde se sont plaints de problèmes lors de transactions en ligne. Apparemment, les données de clients n'ont jamais été compromises. Anonymous vise surtout à surcharger de requêtes certains serveurs afin de geler des sites pendant un certain laps de temps.

Ce qui est assez singulier dans ces attaques, c'est qu'elles font appel à une forme de volontariat avec la mise à disposition d'un logiciel pour participer aux attaques. Un botnet volontaire en somme et un choix qui a donc une incidence sur la force de frappe parfois limitée. En réalité, les attaques sont également appuyées par un botnet plus conventionnel constitué d'ordinateurs infectés à leur insu.

WikiLeaks garde une position relativement distante par rapport à ces attaques. Il ne s'agit pas de les encourager, sans toutefois pour autant les condamner. De son côté, Anonymous dit soutenir WikiLeaks non pas tant pour la récente publication des câbles diplomatiques américains, mais pour s'opposer à toute forme de censure sur le Net.

Sur son blog, PandaLabs suit l'évolution de la situation. Une affaire qui commence à faire grand bruit.


MàJ : actualité mise à jour pour préciser l'appui d'un botnet non volontaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #723111
Le #723151
Reste à voir ce que l'histoire retiendra de cette affaire : le filtrage du Net dans les grandes largeurs qui nous pend au nez sera-t-il dû à Wikileaks, aux attaques des Anonymous, à la défense de la propriété intellectuelle ? Un peu de tout cela ?
db
Le #723211
Des infos ont circulé sur une potentielle infiltration et récupération de numéros de cartes pendant l'attaque. A vérifier donc (lu sur le blog de Bluetouff)
Le #723281
bluetouff dont le papa est adjoint maire ump, souffle le chaud et le froid, donne peu pour prendre beaucoup.
l'as du double discours, bien plaçé dans le filtrage hadopi.
Peut-etre attend-il un poste au secrétariat numérique en 2012 ?
Le #723491
Putain on est à ça d'assimiler 4chan à une communauté représentative du web... Une fois fait, on va les voir défiler les lois de régulation et de censure -_-

@klorydryk : non c'est un gros hoax lancé par les dit Anonymous, dans le but de provoquer un petit gros bordel.
(source : heu... avoir le courage de trainer sur le board /b/ de 4chan un temps et voir un sujet traitant de ça, planqué entre 2 sujets pédophiles ou autres trucs infâmes)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]